Jugez-moi coupable (2006) de Sidney Lumet

par Selenie  -  4 Août 2014, 13:10  -  #Critiques de films

Ce film est à part par bien des points. Il signe d'abord le retour du réalisateur Sidney Lumet après "Gloria" (1998) remake de John Cassavetes, que c'est l'avant-dernier film d'un grand réalisateur à qui ont doit plusieurs chefs d'oeuvres dont "Network" (1976), "Serpico" (1973) mais aussi et surtout "12 hommes en colère" (1957), un premier film où il décryptait déjà les coulisses judiciaires de son pays. Ajoutons également que c'est le premier vrai rôle de composition pour Vin Diesel alors nouveau gros bras du ciné d'action alors que ce rôle devait signer un autre retour, celui de Joe Pesci qui était absent depuis "L'Arme fatale 4" (1998) et qui fera plutôt et, exceptionnellement, "Raisons d'état" (2006) de son ami Robert De Niro... Voilà pour les anecdotes...

http://fr.web.img1.acsta.net/medias/nmedia/18/35/93/11/18660694.jpghttp://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/93/11/18476495.jpg

Le film retrace le procès de la famille Lucchese (une des 5 familles mafieuses de New-York), connu pour être le plus long procès d'assises de l'Histoire judiciaire américaine qui se déroula en 1987-1988, le tout sous l'oeil de DiNorscio. Ce dernier déjà en prison accepta de collaborer avec T.J. Mancini (ce dernier retravaillera d'ailleurs avec Diesel sur "Riddick" en 2013) et Robert McCrea pendant 3 ans à raison de 10mn de téléphone par jour pour écrire un scénario aussi précis que possible. Les dialogues ont d'ailleurs leur importance puisque ceux qui sont au sein de l'audience sont les véritables dialogues du procès ! Les dialogues sont soignés également hors séance de procès, on ne perçoit donc pas de différence entre la partie retranscrite et les parties imaginées. Vin Diesel a pris du poids et s'est enlaidi pour ce rôle. Il a bien fait car c'est indéniablement son meilleur rôle, qui aurait cru que ça serait pour un "ténor" du barreau ! Saluons la performance de Linus Roache dans un rôle similaire à celui qu'il tient dans la série "New-York Police Judiciaire". Parfaitement écrit, non sans humour (dû à la personnalité de DiNorscio) mais qui ne tombe jamais dans le grotesque. Un très bon film judiciaire malgré une morale évidemment nauséabonde, bien que réelle !

 

Note :         

 

 

14/20