Décès de Robin Williams

par Selenie  -  12 Août 2014, 11:44  -  #Décès de star - Bio

Après la mort récente du producteur Menahem Golan nous avons appris dans la nuit le décès de l'excellent acteur Robin Williams ce lundi 11 août 2014 à l'âge de 63 ans.

http://3.bp.blogspot.com/-kNAki6wh9ZA/U-l7wWGKmMI/AAAAAAABQeM/OFhMGTpBsuc/s1600/robin-williams.jpg

Né en 1951 à Chicago Ray D. Tutto a ensuite vécu son enfance dans le Michigan avant de partir pour la Californie. D'une famille aisée (papa est directeur du Mid-Ouest de la firme Ford) le jeune Ray a des origines britanniques par son père et française par sa mère (de la Nouvelle Orléans).

 

Il se lance d'abord dans des études de sciences politiques qui ne le convainc guère. Il s'inscrit alors à la célèbre Juilliard School (école privée d'arts à la réputation internationale). C'est lors d'une audition pour la série "Happy Days" en 1974 que le jeune Ray D. Tutto est remarqué par le réalisateur Garry Marshall. Outre un petit rôle dans un épisode de la série Garry Marshall lui offre le rôle de Mork, l'extra-terrestre dans la série "Mork and Mindy" (1978-1981) qui vaut à l'acteur un Golden Globes du meilleur acteur dans une série télévisée en 1979.

 

Cette même année 79 il sort un album musical, "Reality... What a concept"... Il créera dans l'avenir deux contes musicaux, "Pecos Bill" en 1988 et "The Fool and the Flying Ship" en 1993).

http://fr.web.img2.acsta.net/medias/nmedia/18/65/04/56/18824053.jpg

Au cinéma sa chance il l'a saisi avec le rôle titre "Popeye" (1980 - ci-dessus) de Robert Altman, nanard de luxe et culte qui lui permet de se faire connaitre. Il enchaine avec le très bon "Le monde selon Garp" (1982) de George Roy Hill...

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/04/30/09/13/319958.jpg

Mais il faut attendre quelques années pour qu'il atteigne les sommets du box-office. Il devient une vraie star avec le succès mondial de "Good Morning Viet-Nam" (1987 - ci-dessus) de Barry Levinson. Il persiste et signe avec les films "Les Aventures du baron de Munchausen" (1988) de Terry Gilliam et surtout "Le Cercle des poètes disparus" (1989 - ci-dessous) de Peter Weir.

http://jnchaintreuil.com/blog/wp-content/uploads/2011/12/cercle-des-poetes-disparus-1989-01-g.jpg

Un période faste pour l'acteur qui confirme avec deux nominations à l'Oscar et un Golden Globe pour le rôle du Gi-Dj de "Good Morning Viet-Nam". Si ce n'est pas son apogée ça y ressemble...

http://www.retourverslecinema.com/wp-content/uploads/2013/07/hook.png

Il est ensuite Peter Pan dans "Hook ou la revanche du capitaine Crochet" (1991 - ci-dessus) de Steven Spielberg et retrouve le Monty Python Terry Gilliam pour "Fisher King" (1991) pour un autre Golden Globe gagné (et une autre nomination à l'Oscar).

http://1.bp.blogspot.com/-KgqNgjyHEgc/UHcQnT8ajJI/AAAAAAAACbQ/ZgQkT5medTQ/s1600/mrsdoubtfire.jpg

Disney lui offre de faire la voix du Génie dans le film d'animation "Aladdin" (1992) avant d'exploser le box-office dans la comédie "Madame Doubtfire" (1993) de Chris Columbus. Ce rôle lui collera à la peau et l'impose comme le roi de la comédie. Il marque à nouveau le box-office avec le jeu fou "Jumanji" (1995 - ci-dessous) de Joe Johnston. Il est alors l'un des acteurs les plus bankables de Hollywood.

http://moviestonight.files.wordpress.com/2010/12/jumanji_1995_699x371_386539.jpg

Il fait une apparition non crédité dans le road-movie Drag-Queen "Extravagances" (1995) de Beeban Kidron où il aide le trio Patrick Swayze-Wesley Snipes-John Leguizamo à quitter New-York pour aller à folliland alias Hollywood.

 

Il connait ensuite ses premières erreurs de carrière avec le remake de "La Cage aux folles", "The Birdcage" (1996) de Mike Nichols et "Flubber" (1997) de Les Mayfield...

http://1.bp.blogspot.com/_Qi_l_pmRm0g/S6pdIBIw-TI/AAAAAAAABRM/MBYwvIlZ2d0/s1600/Robin+Williams+as+Osric.png

Heureusement il prouve aussi qu'il a de l'audace, on le voit ainsi dans l'adaptation Shakespearienne "Hamlet" (1996 - ci-dessus) de Kenneth Brannagh avant de le voir chez Woody Allen dans "Harry dans tous ses états" (1997).

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/91/16/18608844.jpg

Il retrouve les sommets avec le très bon (quoi que un peu surestimé) "Will Hunting" (1997 - ci-dessus) de Gus Van Sant dans lequel il interprète le prof qui va éveiller le jeune Matt Damon (co-scénariste et acteur avec Ben Affleck). Il gagne avec ce rôle le seul Oscar du meilleur acteur de sa carrière.

 

C'est à cette époque que Robin Williams accepte d'incarner Harvey Milk pour Gus Van Sant. Malheureusement des désaccords avec la production vont amener le duo à abandonner le projet qui sera repris plus tard par l'acteur-réalisateur Sean Penn avec "Harvey Milk" (2008).

 

Loin de s'enfermer dans le seul genre de la comédie Robin Williams démontre un réel intérêt pour tous les genres.

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/00/02/50/77/ph2.jpg

On le voit dans des drames comme "Jakob le menteur" (1999) de Peter Kassovitz et "Au-delà de nos rêves" (1998) de Vincent Ward. Il apparait avec succès dans des thrillers sombres comme l'excellent et trop méconnu "Photo Obsession" (2002 - ci-dessus) de Mark Romanek et dans "Insomnia" (2002 - ci-dessous) de Christopher Nolan, futur réalisateur star de la trilogie "The Dark Knight" (2005-2012).

http://4.bp.blogspot.com/-zRN6IrKMvlM/TrvcXopBD6I/AAAAAAAAB1I/fw7FdTOh0rU/s1600/insomnia2.jpg

Il fait partie de la distribution de "A.I. Intelligence Artificielle" (2001) de Steven Spielberg. Il tourne alors beaucoup et enchaine des films qui marqueront un passage discret avec des titres restés pour la plupart méconnus comme les comédies bof "Crève, Smoochy, crève" (2002) de Danny DeVito ou "The Big White" (2005) de Mark Mylod, des thrillers comme "Final Cut" (2003) de Omar Naim et "The Night Listener" (2005) de Patrick Stettner avant de retourner aux films d'animations en 2005 avec "Robots" et "Happy Feet".

 

Sa carrière prend doucement un virage où il accepte de plus en plus des seconds rôles et la plupart du temps dans des comédies lpus ou moins réussies dont celui qui le rappelle au grand public avec "La Nuit au musée" (2006 - ci-dessous) de Shawn Levy.

http://fr.web.img5.acsta.net/rx_640_256/b_1_d6d6d6/newsv7/14/07/30/15/30/432326.jpg

On peut citer "August Rush" (2007) de Kirsten Sheridan, "Les deux font la "père"" (2009) de Walt Becker, les suites "La Nuit au musée 2" (2009) et "Happy Feet 2" (2011) avant d'incarner le président Eisenhower dans "Le Majordome" (2013 - ci-dessous) de Lee Daniels.

http://www.vanityfair.fr/uploads/images/thumbs/201337/le_majordome_3715.jpeg_north_1160x_white.jpg

En 2011 Robin Williams annonce être en lice pour le rôle de Hugo Strange dans "The Dark Knight Rises" de Christopher Nolan mais finalement son personnage n'apparaitra pas dans le film.

 

La même année 2011 il accepte une publicité qu'il tourne avec sa fille Zelda pour le jeu vidéo "The Legend of Zelda : ocarina of time".

 

Outre Zelda, l'acteur (memebre de l'Eglise Epsicopale des Etats-Unis) à deux autres enfants, Zachary d'un premier mariage, Cody frère de Zelda du second mariage. Il divorce de son second mariage en 2008 après 19 ans avant de se remarier en 2011.

 

En 2009 il subi une lourde opération du coeur.

http://2.bp.blogspot.com/-DyYTMtxxZQ4/UylowtmDjBI/AAAAAAAAFhk/PBcB8uIisiE/s1600/robin+williams.jpg

Robin Williams, qui connaissait depuis quelques temps une forte dépression, a été retrouvé mort à son domicile ce 11 aout 2014 à l'âge de 63 ans. Une forte suspicion des médecins annonce un éventuel suicide par asphyxie.

http://2.bp.blogspot.com/-SXDid9wxCRA/UYR5I8_5haI/AAAAAAAAE-I/cJ1qgol5p_U/s1600/Robin-Williams-robin-williams-32089730-2798-1999.jpg

L'acteur aux 78 films a offert des tonnes de plaisirs sur grand écran avec une carrière aussi riche qu'éclectique qu'il ne faut pas réduire à quelques comédies.

ideyvonne 13/08/2014 10:42

Robin Williams, Lauren Bacall c'est trop en si peu de temps...