Elisa (1995) de Jean Becker

par Selenie  -  26 Août 2014, 09:44  -  #Critiques de films

Après le décès de son père Jacques Becker il se lance avec l'excellent "Un nommé La Rocca" (1961), Jean Becker signe son chef d'oeuvre "L'Eté Meurtrier" (1983) et attends donc 12 ans avant de filmer une autre lolita française. La jeune Vanessa Paradis, alors au sommet de sa carrière musicale et après un rôle marquant dans "Noce Blanche" (1989) de Jean-Claude Brisseau trouve là un autre rôle aussi difficile que riche.

http://fr.web.img6.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/17/45/18916528.jpghttp://www.pathe.nl/gfx_content/allocine/medias/nmedia/18/66/17/clotilde-courau_116154.jpg

Elle interprète une jeune fille élevée dans le giron de la DASS avant de chercher un sens à sa vie en retrouvant son père, qu'elle pense responsable du suicide de sa mère. Le film se divise en deux parties. La première est basée sur l'adolescente difficile qui se construit tant bien que mal au sein de l'institution avec souvenirs douloureux. La seconde nous emmenant sur les sentiers sauvages de l'ile de Sein... Gérard Depardieu incarne un père à l'insu de son plein gré aussi loser qu'attachant, un de ses derniers très bon et beau rôle. Vanessa Paradis incandescente reste avec ce rôle la brindille pour laquelle on espère un avenir meilleur. Jean Becker signe un magnifique drame, déchirant et à la fois emprunt d'une certaine espérance. Un film qui marque puisque le réalisateur lui-même offrira de futurs films avec moins de désillusions.

 

Note :              .                 

 

17/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :