Samba (2014) de Eric Toledano et Olivier Nakache

par Selenie  -  16 Octobre 2014, 09:04  -  #Critiques de films

Trois ans après leur carton (surestimé largement mais un bon et beau film tout de même) de "Intouchables" (2011) les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache retrouve leur acteur fétiche Omar Sy pour leur cinquième collaboration. Attendu au tournant évidemment ils adaptent le roman "Samba pour la France" de Delphine Coulin (2011). Pour se faire ils ont adoucit les passages trop dur et appuyé sur les moments plus légers mais ils ont surtout ajouté le personnage de Alice, interprétée par Charlotte Gainsbourg, qui n'existe pas dans le roman. Une chose est sûre, le duo Toledano-Nakache prouve qu'ils ont du talent et surprennent à réussir un film casse-gueule même s'ils se complaisent dans une morale bien-pensante afin de froisser le moins de monde possible.

209765.jpg (160×222)SAMBA-photo-10.jpg (1400×820)

Le film démarre bien avec un bon descriptif des milieux autour de l'immigration. On regrettera le cliché des flics bêtes et méchants devenus systématiques, à contrario il semble qu'une éducatrice d'association puisse leur parler de façon très cavalière, là ça gêne personne. Bref... En tous cas dès la première partie on constate que les dialogues sont particulièrement soignés et assurent même le qualité-prix du film, entre humour, bons mots et réflexion la qualité des dialogues est de haut niveau. Ensuite on constate que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, un côté Conte de Fée qui agace, d'autant plus que le fond du film est d'une démagogie dégoulinante qui va assurer un succès au box-office mais qui arase dans le même temps le propos puisque le réalisme est biaisé (Autant de gentils ça n'existe pas, même du "bon" côté). Heureusement pour eux les réalisateurs ne sont pas manchots, avec un scénario bien foutu et des personnages attachants l'histoire prend forme et prend petit à petit le spectateur dans se filets. La qualité du casting n'y est pas pour rien, à la forte caution empathie de Omar Sy et le talent de Charlotte Gainsbourg on a plaisir à revoir Izia Higelin (2nd rôle seulement après son César pour "Mauvaise Fille" en 2013) et surtout Tahar Rahim qui démontre un vrai don (inattendu ?!) pour la comédie. Quelques caricatures (les passagers du métro qui dévisagent, flics, immigrés tous travailleurs...) mais compensées par de véritables moments de grâce (la salle de conseils entre asso et immigrés au début du film ou les toats lors de la soirée). Au final ce film est aussi bon que "Intouchables", avec Samba lorgne pas mal sur Driss. Pari réussit mais aurait pu faire mieux si les réalisateurs étaient plus audacieux.

 

Note :              

 

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

ideyvonne 16/10/2014 20:17

J'ai bien envie de le voir aussi celui-là, j'avais bien aimé "intouchables"