La prochaine fois je viserai le coeur (2014) de Cédric Anger

par Selenie  -  13 Novembre 2014, 06:32  -  #Critiques de films

Cédric Anger sikgne là son troisième long métrage après les polars "Le tueur" (2008) et "L'avocat" (2010). Deux premiers essais plutôt médiocres ou du moins oubliables. Cette fois il adapte un célèbre fait divers de la fin des seventies, une affaire perturbante à l'époque puisqu'elle faisait suite à une autre affaire de tueur en série (Marcel barbeault) et qu'ici le coupable est un gendarme (Alain Lamare). Ici le personnage prend le prénom de Franck, un choix incompréhensible puisque le film reprend clairement l'affaire, prévenant par avance que le scénario est écrit à partir des archives, témoignages, procès-verbaux... etc... Le grain particulier, l'atmosphère, la mise en scène tous les choix du réalisateur apporte une dose de docu-fiction particulièrement réussie. Ne tombant pas dans le glauque facile et dans le voyeurisme primaire  on suit le quotidien du tueur tout en évitant de trop en montrer en ce qui concerne la psychologie du personnage.

011204.jpg (160×217)473482.jpg (640×360)

Aujourd'hui nous savons qu'il n'a pas été jugé car diagnostiqué irresponsable pénalement pour cause de héboïdophrénie (schizophrénie psychopathe souvent à expression criminelle), le fait que le film n'exploite pas du tout ce côté pourra en gêner certains mais le côté clinique laisse aussi le spectateur emprisonné dans une incompréhension qui apporte un malaise d'autant plus fort. Le tueur-gendarme est interprété par Guillaume Canet qui s'investit une nouvelle fois dans un fait divers de la même époque après "L'Homme qu'on aimait trop" (2014) de André Téchiné sur lequel d'ailleur Cédric Anger a officié en tant que scénariste. Si la performance de Canet est de grande tenue (son meilleur rôle ?!) on peut se poser la question de l'âge, Lamare était âgé de 22 ans alors que Canet en a 41. Le personnage de Sophie (Ana Girardot) aurait mérité d'être plus étoffé. Néanmoins la sobriété de la forme est d'une maitrise parfaite, correspondant ainsi au fond avec quelques détails bien venus (la lutte police-gendarme, la honte de l'institution militaire). Les acteurs apportant tous une justesse qui n'est pas vaine pour un tel film. Une belle réussite, en espérant qu'enfin Cédric Anger saura mettre à profit.

 

Note :            

 

15/20

Anna 14/11/2014 14:17

C'est un film intéressant (le meilleur d'Anger), oui, mais très long, un peu homophobique et j'ai manqué une plus grand atténtion aux autres personnages. Le cast est bien mais rien d'incroyable.