Une nouvelle amie (2014) de François Ozon

par Selenie  -  7 Novembre 2014, 06:10  -  #Critiques de films

Après "Jeune et Jolie" (2013) le réalisateur François Ozon s'intéresse une fois de plus aux femmes et une fois de plus de manière intelligente, s'inspirant de l'actualité sur la théorie des genres sans pour autant en débattre ni en se posant en moralisateur. Adapté d'une nouvelle "Une amie qui vous veut du bien" (1985) de Ruth Rendell on suit un jeune veuf se dévoile à la meilleur amie de sa défunte épouse sur le fait qu'il est coutumier de se travestir en femme. Un transgenre qui a besoin d'elle pour s'assumer et vivre pleinement ses choix.

487904.jpg (160×217)126259.jpg (1600×1066)

Cette nouvelle meilleure amie est mariée d'où un triangle amoureux qui montre et démontre toutes les ambiguités et les complexités des sentiments pour finalement placer le transgenre en simple paramètre de l'histoire. Les sentiments sont universels et, en parallèle, Ozon illustre de belle manière l'idée de Simone De Beauvoir "on ne nait pas femme, on le devient"... On pense surtout à Almodovar mais sans son oeil décalé et plein d'empathie pour ses personnages. On sent Ozon plus détaché, plus neutre sans doute de peur d'orienter une opinion. Mais le plus grand soucis reste le casting. Isild Le Besco ne semble pas du tout investie, là sans y être. Romain Duris est magnifique, il se donne corps et âme et nous touche au coeur malheureusement, et paradoxalement, on a parfois du mal à croire à la sincérité du personnage ; parfois pas assez feme, trop viril, parfois trop grossièrement travestie... Bref on a du mal à y croire à 100%, et ce malgré la performance de l'acteur. Anaïs Demoustier est une fois de plus aussi charmante que juste. Ozon signe un beau et bon film, maitrisé et bien écrit à défaut de surprendre complètement.

 

Note :               

 

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :