La famille Bélier (2014) de Eric Lartigau

par Selenie  -  17 Décembre 2014, 16:47  -  #Critiques de films

Depuis la série "H" et son prmeier long métrage "Mais qui a tué Pamela Rose ?" (2002) Eric Lartigau s'est spécialisé dans la comédie à l'exception de "L'homme qui voulait vivre sa vie" (2010). Cette fois il choisit de libérer la parole aux sourds-muets à la façon de "Intouchables" en appuyant sans doute plus sur la corde sensible. La famille Bélier est formée des parents sourds-muets, d'un fils cadet qui l'est également et d'une fille ainée qui est elle "entendante" et "parlante"... Cette dernière est interprétée par une inconnue, Louane Emera, demi-finaliste d'une émission de chant en 2013. Elle joue bien et a un joli brind e voix à défaut de l'avoir réellement entendue casser la baraque.

237211.jpg (160×217)498348.jpg (640×427)

Par contre on est toujours ébloui par le duo François Damiens et Karin Viard, qui après avoir été un couple barman dans "Rien à déclarer" (2010) de Dany Boon se retrouve fermier. Après plusieurs mois de travail intensif pour apprendre la langue des signes ils sont juste prodigieux à tous les points de vue. On reste épaté de les voir ainsi déchainer sans parler, eux qui sont si volubiles d'habitude ! On remarque encore plus leur jeu d'acteur, les visages en disent encore plus long, c'est magnifique, souvent touchant. Marrant aussi, malheureusement la meilleure scène de rire était déjà diffusé dans la bande-annonce, la surprise éventée (comme souvent les BA sont râtées, souvent plus proches de pubs mensongères) le film offre en vérité peu de rire pour ne pas dire aucun à part cette scène  particulièrement. Tout est basée sur l'émotion et sur le fait que la grande fille qui n'est pas comme eux va les quitter. On se pose également plusieurs questions, pourquoi les parents ne lisent jamais sur les lèvres, seulement lorsque c'est plus facile pour le scénario ! La double "intrigue" (l'élection) est un surplus qui ne sert pas à grand chose surtout que le film s'en passe très vite. Dommage que Lartigau se soit laissé aller à un scénario convenu et cousu de fil blanc. L'ado chanteuse vit évidemment une amourette, évidemment les parents sont blessés de son choix... Et pourquoi avoir choisit le contraire ?! Plus d'humour en prime tout en gardant l'émotion, notamment en gardant la magnifique scène de l'audition (préparez mouchoir ! chapeau à Louane Emera, vous comprendrez pourquoi...). On frôle suvent le mélo pur, on ne va sans doute pas assez dans le rire (gâchis quand on voit Damiens-Viard en si grande forme !). Un joli film, dommage qu'on tombe plus dans le mignon tout plein (cahier des charges trop suivi à la lettre) que dans un film audacieux qui aurait fait autant pour les sourds-muets que pour les zygomatiques. Un 14 très indulgent, obtenu d'extrême justesse...

 

Note :              

 

14/20

armelle 18/12/2014 10:27

Je pense que je vais aller le voir pour les acteurs. Et, à vous lire tous, ce n'est pas déplaisant.