Invincible (2015) de Angelina Jolie

par Selenie  -  8 Janvier 2015, 06:33  -  #Critiques de films

Après l'excellent et trop mesestimé "Au pays du sang et du miel" (2011) l'actrice-réalisatrice Angelina Jolie revient avec une épopée extraordinaire mais vraie... En tous cas dès le début le film s'affiche avec un encart "une histoire vraie", out donc pour le inspiré ou tiré de... Et pourtant rappelons que si Universal avait les droits de l'histoire depuis 1957 (!) il a fallu attendre le best-seller "Unbroken : a world war II Story of Survival, Resilience and Redemption" (2010) de Laura Hillenbrand. Si on ne doute pas de l'histoire en elle-même on restera plsu perplexe sur quelques détails, des concours de circonstances (chances ?!) et autres astuces de mise en scène pour émouvoir et appuyé le courage dont a fait preuve Louie Zamperini. Bref la fidélité aux faits est un peu édulcoré pour porter aux nues Louie Zamperini.

212413.jpg (1200×1600)ob_71ba1b_unbroken-photo-1.jpg (620×400)

Ce dernier est interprété par Jack O'Connell qui confirme son ascencion de ces denriers mois après les films remaqrués "Les Poings contre les murs" et "'71" notamment. Face à lui, le tortionnaire Watanabe est interprété par un chanteur pop, Miyavi, qui est un bourreau froid et stoïque de la plus belle espèce. Scénario des Frères Coen en prime... Un scénario bien écrit mais qui manque sans doute de mesure (ou est-ce Angelina Jolie ?!) qui en rajoute un peu sur certaines scènes comme celle des requins ou de la poutre (Zamperini dit se souvenir de 10mn, un témoin affirmerait 37mn). Des détails, sans nul doute, mais un tel destin avait-il besoin d'en rajouter ?! Assez gênant pour qu'on mette parfois en doute la véracité des faits. Il ne faut pas. C'est vrai, assurément mais la réalisatrice s'est sans doute un peu laissée emporter par son sujet. Le film est en quatre parties mais aux traitements bien différents. L'enfance est passée rapidement, les JO également, la première partie de la guerre un peu longue pour ce qu'il y a à raconter et la partie prisonnier de guerre prend la moitié du film. Le film aurait sans doute mérité une cohérence plus forte entre les parties. D'ailleurs il a été décidé d'occulter l'après-guerre, comme si Angelina Jolie (qui était voisine de Louie Zamperini !) voulait sauvegarder la légende (Zamperini eût des problèmes post-traumatique et d'alcoolisme). Néanmoins le film est assez prenant, les acteurs sont très bons, la reconstitution soignée, ça ne manque pas d'humour et le montage permet de casser un rythme trop linéaire. Un très bon film d'aventure à défaut d'être un biopic historique fiable. Pour l'anecdote, le vraie Louie Zamperini a pu voir le film avant de décéder ce 2 juillet 2014 à l'âge de 97 ans.

 

Note :                   

 

14/20

Kaal 13/01/2015 15:16

Ce film me semble trop démago et bien pensant. J'hésite.

selenie 13/01/2015 15:26

La soucis c'est que le film porte tellement aux nues le héros qu'il en est presque inhumain... Ca manque un peu de mesure...

Mr Vladdy 12/01/2015 20:54

Un film assez poignant, intense et dur psychologiquement que j'ai beaucoup aimé.