Les Lumières de la Ville (1931) de Charles Chaplin

par Selenie  -  2 Février 2015, 10:58  -  #Critiques de films

3 ans après l'énième chef d'oeuvre "Le Cirque" sort le mythique "Les Lumières de la Ville" pour lequel il a fallu pas moins de 534 jours de tournages avec surtout une scène centrale qui a été mise en boite après 342 prises !... Charles Chaplin est alors au sommet de sa gloire et tandis que le parlant explose déjà depuis quelques temps Chaplin lui place juste un charabia au début du film comme pour dire je peux mais j'en ai pas besoin !...

lumieres-de-la-ville-aff-01-g.jpg (746×1000)Annex-Chaplin-Charlie-City-Lights_NRFPT_16.jpg (1600×1242)

On suit donc le vagabond Charlot qui tombe amoureuse d'une fleuriste aveugle et qu'il va tenter de séduire avec l'aide d'un "ami" riche qui n'est un ami seulement lorsqu'il est complètement ivre... Les 1h25 sont une succession de scènes toutes devenues mythiques, qui pourraient d'ailleurs se regarder comme des courts métrages uniques. Car si le tout fait un film linéaire il manque sans doute un peu de fluidité, le montage donnant l'impression d'une simple suite de sketchs malicieusement montés les uns aux autres. C'est bien le seul bémol du film. Notons que la partie "boxe" est très (trop) inspiré du court métrage "Charlot boxeur" (1915). Le maitre touche au génie en mettant en avant une femme qui ne voit pas face à un public qui n'a nul besoin d'entendre. Humour et émotion sont une nouvelle fois les deux piliers de Chaplin. Un très grand et beau film mais on lui préférera les deux précédents et les deux suivants.

 

Note :            

 

18/20