Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Les enquêtes du Département V : Profanation (2015) de Mikkel Norgaard

9 Avril 2015, 06:55am

Publié par Selenie

Voici le nouveau thriller venu du froid qu'on nous vend comme le nouveau "Millenium" chargé de ses 66 millions de couronnes au box-office danois (8800000 millions d'euros) qui en fait le plus gros succès de son pays... Adapté du roman éponyme de Jussi Adler-Olsen il s'agit ici du second film du second roman de la saga après "Les Enquêtes du Département V : Miséricordes" (2013) du même réalisateur avec la même équipe. Mikkel Norgaard insiste pour resté très fidèles aux livres outre quelques omissions et un Carl (le policier taciturne) rajeunit de 10 ans. Cependant le réalisateur semble ne pas avoir compris ses propres prérogatives annoncées. Mikkel Norgaard a voulut s'inspirer des films de David Fincher et s'éloigner du style thriller nordique et notamment de "Millenium" (2009) de Niels Arden Oplev... C'est râté, on pense effectivement à "Millenium" à chaque minute. Mais on pense également à quelques séries à succès, bref ce film est juste l'équation "Millenium" + "Cold Case".

033990.jpg (160×213)042677.jpg (640×360)

Ceux qui ont vu "... Miséricorde" apprécieront une intrigue plus foisonnante (à la "Millenium") puisqu'on passe de deux flics qui enquêtent sur une femme séquestrée à un enquête plus nébuleuses dans les méandres de l'élite nationale. Néanmoins le thriller scandinave est un sous-genre en soi qui apporte son lot de suspense et un climax particulier qui n'est pas négligeable. L'intrigue est plus savoureus au début, c'est assez prenant mais deux choses ne vont pas aller. La première c'est que le personnage principal est une caricature grossière (le flic taciturne et désabusé) qui est en surtout surjoué à outrance par son interprète (Nikolaj Lie Kaas, vu dans "Les Bouches Verts" (2003) avec Mads Mikkelsen). A ses côtés on retrouve Fares Fares (vu en 2003 dans la comédie délirante mésestimée et méconnue "Cops" de son frère Josef Fares) et David Dencik (acteur suédois déjà dans la trilogie "Millenium" !). Alors que l'intrigue se joue 20 après le drame un même personnage est interprété par deux actrices de quasi le même âge ; Kimmie à 16 et 36 ans par deux actrices (magnifiques toutes les deux) de 25 et 29 ans... Ensuite on regrettera les incohérences, pour ne pas dire les invraisemblances comme le créneau choisit pour la fouille de la maison, sortir un prisonnier par un seul maton ou une personne dérangée et recluse qui retrouve ses facultés d'un seul coup. Bref Mikkel Norgaard n'est de toute façon pas un grand réalisateur, juste un technicien qui signe un téléfilm plutôt efficace malgré tout car suivant le cahier des charges du thriller scandinave à la mode.

 

Note :              

 

11/20

Commenter cet article