Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Décès de Magali Noel

23 Juin 2015, 14:00pm

Publié par Selenie

Le début de l'été où l'hécatombe au 7ème Art !... En quelques jours, après Jean Gruault et Christopher Lee au début du mois de juin, après Laura Antonelli et James Horner seulement hier, voici qu'on apprend la mort de la comédienne et chanteuse française Magali Noël aujourd'hui 23 juin 2015 à l'âge de 83 ans.

resize (600×788)19480960.jpg (300×400)

Née en 1931, Magali Noëlle Guiffray nait en Turquie (à Izmir) de parents français travaillant dans un service diplomatique. Elle reste en Turquie jusqu'à ses 7 ans. Très jeune elle montre un certain engouement pour les jeux de rôle, déguisement, farces etc... C'est donc tout naturellement qu'elle étudie le chant, la musique et la danse. Elle débute tout aussi tôt dans des ballets d'opérettes, dès l'âge de 16 ans elle se produit  dans des revues. Elle suit les cours d'Art Dramatique de Catherine Fontenay. Après une tournée au théâtre en Allemagne (1949) elle revient à Paris et commence bientôt à travailler dès 1951 pour la télé et le cinéma. Elle fait la rencontre de Boris Vian à la même époque.

 

Son premier film est "Demain nous divorçons" (1951) de Louis Cuny suivi aussitôt de "Seul dans Paris" (1951) de Hervé Bromberger où elle tient un rôle important aux côtés de Bourvil.

01-Magali_Noel_rififi_hommes.png (718×538)

La reconnaissance arrive en 1955 avec trois succès d'affilée avec les films "Du rififi chez les hommes" (1955 - ci-dessus) de Jules Dassin, "Razzia sur la chnouf" (1955 - ci-dessous) de Henri Decoin et "Les Grandes Manoeuvres" (1955) de René Clair.

19538131_20130924115356914.jpg (960×540)

Suivi des films "Chantage" (1956) de Guy Lefranc et "Elena et les hommes" (1956) de Jean Renoir elle devient de plus en plus un visage familier pour le public accentué également par ses apparitions régulières à la télévision.

 

Mais elle prend un tournant étonnant et marquant en se lançant dans la chanson en étant l'une des premières à chanter du rock'n roll et ce, bien avant notre Johnny national. Outre sa discographie future c'est avec une chanson de 1956 écrite par son ami Boris Vian (musique de Alain Goraguer) "Fais-moi mal Johnny", que Magali Noël (ci-dessus avec Boris Vian) fait sensation. Scandale à l'époque cette chanson sera censurée et interdite de radio pour ses paroles trop osées ! Elle chantera d'ailleurs cette chanson pour le film "Le Fauve est lâché" (1958) de Maurice Labro dans lequel elle ne joue pas.

johnny.jpg (329×400)

Elle tourne dans les films "Assassins et voleurs" (1957) de Sacha Guitry et dans "Des femmes disparaissent" (1958) avant de faire une autre rencontre capitale en la personne du réalisateur italien Federico Fellini...

dolce_vita-6.jpg~original (650×319)

Le maestro italien l'engage pour le rôle de l'entraineuse Fanny dans le chef d'oeuvre "La Dolce Vita" (1960 - ci-dessus). Une amitié sincère avec Fellini (ci-dessous) prend forme et elle jouera encore le symbole des fantasmes sexuels de Fellini dans les films "Satyricon" (1969) et "Amarcord" (1973) où elle incarne la pin-up Gradisca !

tumblr_lu99i7aYKc1r43vnso1_500.jpg (500×359)

En parallèle du grand écran Magali Noël continue sa carrière sur les planches et à la télévision régulièrement à égale importance.

fille_vitrine_03.jpg~original (650×348)

Outre Fellini la comédienne joue dans "La fille dans la vitrine" (1961 - ci-dessus) de Luciano Emmer, "Requiem pour un caïd" (1964) de Maurice Cloche avant de jouer dans le chef d'oeuvre "Z" (1969) de Costa Gravas, Palme d'Or 1968 au Festival de cannes.

 

Etonnamment malgré le prestige de l'année 1969 avec "Z" et "Satyricon" il semble que la comédienne soit de moins en moins demandée, Magali Noël retourne alors avec succès vers le music-hall, le théâtre et la télévision.

amarcord-4.jpg (1279×1004)

Ses rôles au cinéma se raréfient nettement après "Amarcord" (1973 - ci-dessus et ci-dessous) de Fellini...

amarcord-10.jpg+w=645.jpg (608×336)

Citons parmi les plus notables les films "La mort de mario Ricci" (1982) de Claude Goretta et "La fidélité" (1999) de Andrej Zulawski...

 

Toujours en tournant régulièrement pour le petit écran et les planches notons sa participation à deux spectacles musicaux... en 1996 elle a carte blanche pour le spectacle "Soleil Blanc" consacré à Jacques Prévert, pour lequel elle enregistre 13 poèmes de l'auteur pour "ce regard sur la vie entre rêve et réalité"... Et en 2008 elle signe personnellement le spectacle "Le Clan" consacré et d'après son ami Boris Vian, Jacques Prévert et Raymond Queneau.

magali-noël-comédienne-fétiche-fellini-interprète-fais-mal-065818489.jpg (640×380)

En 2000 Magali Noel reçoit le prix Reconnaissance des cinéphiles par l'association Souvenance de Cinéphiles pour l'ensemble de sa carrière.

 

Magalie Noël reste une comédienne atypique et pétillante, à la carrière riche de curiosité, d'envie et aussi d'audace... Une grande artiste...

 

Magali Noël nous a quitté aujourd'hui 23 juin 2015 à l'âge de 83 ans dans son domicile des Alpes-Maritimes.

Commenter cet article