Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Kingdom of Heaven (2005) de Ridley Scott

9 Juin 2015, 09:24am

Publié par Selenie

Après le "petit" film "Les Associés" (2003), Ridley Scott revient avec une superproduction historique comme il en a le secret et retrouve par la même occasion l'acteur Orlando Bloom après "La Chute du Faucon Noir" (2001)... Ce dernier est malheureusement le point faible du casting. Bloom manque un peu de virilité pour un tel rôle, voire même de charisme pour jouer ce leader qu'on n'attendait pas, chef à l'insu de son plein gré. A ses côtés c'est juste parfait, du charme sybillin de Eva Green au rustre Brendan Gleeson en passant par la présence fascinante de Edward Norton...

18425554.jpg (600×800)kingdom2.jpg (768×328)

Ridley Scott et son scénariste William Monahan ont eu l'idée du film notamment après des recherches sur la trêve durable et tolérante entre le roi Baudouin et Saladin. Historiquement le résultat est évidemment bancal. Dans la grande lignée le film retrace un pan des Croisades de belle manière, sans compter une reconstitution de belle facture. Pour la dramaturgie, des libertés ont été prises, par exemple l'idylle entre Sybille et Balian, et surtout sur les origines de Balian (vrai bio ici). C'est une fresque historique intelligente sur bien des points. Le film aborde des sujets douloureux et encore d'actualité (tolérance religieuse) et surtout évite tout manichéïsme. Ensuite Ridley Scott a su user de mesure, privilégiant des scènes moins spectaculaires dans les coulisses et l'intime tout en étant toujours impressionnant dans les scènes de combat... Il faut faire toutefois une différence entre la version cinéma et le Director's Cut. La Version cinéma dure 2h25, le Director's Cut est de 3h05, cette dernière insiste plus sur les origines de Balian (des précisions importantes qui effaceraient le fait que Balian devienne un chevalier aussi vite) et surtout l'histoire de Sibylle et son enfant... Il va sans dire que la version cinéma est un peu en deça du Director's Cut... On notera ici la meilleure (version ciné 2 pts de moins), la version qu'on se doit de privilégier. 

 

Note :              

 

16/20

Commenter cet article