Mustang (2015) de Deniz Gamze Ergüven

par Selenie  -  18 Juin 2015, 16:31  -  #Critiques de films

Production franco-turque remarquée cette année à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2015. Il s'agit du premier long métrage de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven, issue de la FEMIS. Elle a tourné quelques courts comme "Mon trajet préféré" (2006) et surtout son film de fin d'études "Bir Damla Su" (2006). Selon la réalisatrice, son pays d'origine est en proie à une intensification de la tendance conservatrice d'où son projet féministe. Co-écrit avec Alice Winocour, elle-même réalisatrice et scénariste de son premier long "Augustine" (2012), "Mustang" fait clairement pensé à "Virgin Suicides" (1999) de Sofia Coppola... Cette affiliation est niée par Deniz Gamze Ergûven qui déclare plutôt s'être inspirée de "Salo ou les 120 journées de Sodome" (1975) de Pier Paolo Pasolini ! (lol), qui serait justifié par le décalage entre le fond et la forme... Il n'en est absolument rien, on se surprend à chaque fois de remarquer des évidences toujours niées par des réalisateurs qui pensent tout de suite à mal et se sentent obligés de trouver une sorte de porte de sortie...

296041.jpg (160×217)mustang-web-600x295.jpg (600×295)

Néanmoins, la filiation avec le chef d'oeuvre de Sofia Coppola est flagrante. Le film mérite son surnom déjà vu sur les médias de "Virgin Suicides turc". On retrouve les 5 soeurs avec à peu près les mêmes écarts d'âge, on retrouve cette envie de grandir, cet emprisonnement forcé contre les vices de l'extérieur, on a aussi l'idylle de l'une d'elle... etc... A contrario, la différence se fait sur deux points importants. Le titre "Mustang" fait évidemment référence aux magnifiques chevaux sauvages, indomptés et "indomptables". En effet, à la différence de la mélancolie de "Virgin Suicides" les soeurs "Mustang" sont pleines de vie, pleines d'énergie et désirent vivre leur jeunesse comme toutes les autres. Ensuite la différence est la culture turc et musulmane, le poids des traditions patriarcales étant le ciment de leur prison. Les acteurs sont tous excellents, les 5 soeurs (actrices débutantes) forment une fratrie idéale. Néanmoins, on aurait aimé que la "leader" ne soit pas la plus jeune, surtout qu'elle ne semble pas tout comprendre de ce qui l'entoure et de ce que vivent ses soeurs. Sa ressemblance avec "Virgin Suicides" est à la fois sa qualité et son défaut. Faire un parallèle avec un pays d'une culture différente pourquoi pas mais la première partie est beaucoup trop calquée et manque finalement de personnalité. Il faut attendre la moitié du film avant de voir le scénario proposé un autre chemin, un autre message. Ca reste un beau et bon film, moins désespéré sans doute que "Virgin Suicides" mais la première partie est trop déjà vue pour pleinement convaincre.

 

Note :             

 

13/20

martin 26/12/2015 14:42

Alors allez le voir avant de parler...film frais et intelligent;actrices magnifiques,réalisation pro et bien maitrisée,un grand avenir pour cette jeune dame.Mon meilleur film depuis longtemps....

alice in oliver 22/06/2015 14:21

Pas vu mais la chronique reflète très justement mes impressions devant la bande annonce du film : une sorte de Virgin Suicides, en bcp moins bien visiblement...