Jamais entre amis (2015) de Leslye Headland

par Selenie  -  11 Septembre 2015, 07:15  -  #Critiques de films

Second long métrage de la réalisatrice Leslye Headland après la comédie "Bachelorette" (2012) qui participa au renouveau de la comédie de femmes par et pour les femmes comme "Mes meilleures amies" (2011) de Paul Feig (à noter que Rebel Wilson jouait dans ces deux films). Présenté au Festival de Sundance et au Tribeca, le film a eu un succès monumental autant critique que public. Le sexe entre amis, voilà une question posée régulièrement au cinéma et on se rappelle notamment le décevant "Sexe entre amis" (2011) de Will Glcuk et le médiocre "Sex Friends" (2011) de Ivan Reitman. Sauf que cette fois-ci "Jamais entre amis" se présente comme l'anti-thèse de ces deux derniers. Les deux "amants", bien qu'ils aient perdu leur pucelage étant jeunes ensemble, font tout pour sauvegarder leur amitié et donc éviter tout sexe physique.

446711.jpg (160×218)jamais-700x336.jpg (700×336)

Ensuite le point de vue n'est pas le Rom Com habituel puisqu'on est dans un humour proche justement des comédies US de ces dernières années  où le sexe est omniprésent jusque dans les dialogues. Là est la grande qualité du film. Trop souvent ces comédies dépassent la ligne ténue entre vulgaire et grossièreté, entre pipi caca et un vocabulaire plus ciblé. "Jamais entre amis" réussit parfaitement à retranscrire des dialogues crus entre amis, sans forcer le trait du gag systématique à coup de gros mots. Rythmé et inattendu, le scénario arrive même à placer quelques éléments plus graves sans casser la légèreté de cette comédie sentimentale. Le casting n'y est pas pour rien également. Kirsten Dunst (déjà dans "Bachelorette") devait tenir le premier rôle avant d'être remplacée par la ravissante Alison Brie ("Scream 4", série "Mad Men"), et quel bon choix ! Plus pétillante, elle apporte clairement une dose de légèreté dont Kirsten Dunst n'est pas férue. Son compère est interprété par le très bon Jason Sudeikis (déjà bon dans "Comment tuer son boss" et le sous-estimé "Les Miller une famille en herbe"), ce dernier assure en séducteur lambda. Comme tous bons films il faut soigner les seconds rôles avec Amanda Peet et Adam Scott (déjà dans "Bachelorette"). L'amitié homme-femme existe-t-elle ? Peut-on parler de tout avec son meilleur ami ? Sexe et amour ?... Des dialogues jamais ennuyeux, du rythme, beaucoup de charme, de l'humour à différents niveaux... Malgré une fin un peu laborieuse cette comédie est un vrai petit régal.

 

Note :           

 

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :