Barbe-Noire le pirate (1952) de Raoul Walsh

par Selenie  -  12 Octobre 2015, 08:48  -  #Critiques de films

Raoul Walsh, un des pionniers de Hollywood qui tourne encore 2-3 films par an, un des Borgnes mythiques de la cité du cinéma (avec Fritz Lang, John Ford et le toujours oublié André de Toth) signe là un film de pirates comme on les aime et retourne ainsi à la mer peu de temps après "Capitaine sans Peur" (1951) avec Gregory Peck... À la base ça devait être Val Lewton qui devait réaliser le film, avec Boris Karloff dans le rôle-titre, avant de décéder en 1951. Le film fut confier alors à raoul Walsh qui préféra Robert Newton pour le rôle. Ce dernier venait de faire sensation en Long John Silver dans "L'Ile au trésor" (1950) de Byron Haskins.

19284614.jpg (120×160)barbe-noire-le-pirate-1952-03-g.jpg (1200×834)

Newton se voit offrir son second meilleur rôle pour un second pirate légendaire. Walsh a les moyens de ses ambitions avec un budget conséquent ce qui lui permet de belles reconstitutions d'époque et de soigner les costumes, le technicolor ajoutant aux charmes du film. Loin d'être un biopic (Barbe Noire a réellement existé, ainsi que Morgan et Maynard par ailleurs) il s'agit avant tout d'une fiction reprenant la dernière "aventure" du pirate. La mission de Maynard ne sert que de prétexte aux différents rebondissements. Entre pièges et entourloupes le scénario est rythmé, Walsh ne laissant que peu de temps mort. 95 minutes qui filent à toute vitesse. Robert Newton incarne un Barbe-Noire succulent, entre farce et cuauté on fera évidemment le parallèle avec Long John Silver. Maynard est joué par Keith Andes acteur de second plan qui joue ici pourtant un rôle central auquel il ne donne que peu de charisme. La vraie star reste la belle Linda Darnell, déjà dans un de ses derniers grands rôles. Un grand et beau film d'aventure à voir et à revoir.

 

Note :             

 

17/20