Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Lolo (2015) de Julie Delpy

30 Octobre 2015, 09:45am

Publié par Selenie

Traversant l'Atlantique régulièrement la réalisatrice/actrice revient en France après son "2 Days in New-York" (2012). Toujours dans ses thèmes de prédilection (relation homme-femme au sein du couple, relation familiale, dialogues sans tabou...) Julie Delpy marque pourtant un petit virage avec une comédie plus marquée. En effet, si elle a toujours eu une préférence pour la comédie, il s'agissait toujours de comédie plus ou moins dramatique et/ou douce-amère à l'exception notable de l'excellent "La Comtesse" (2009), 1 drame historique sur ses 6 longs métrages... Ici Julie Delpy signe une vraie comédie qui lorgne sur le genre franchouille, un genre plus populaire et un style moins incisif au premier abord. La présence du comique Dany Boon est d'ailleurs assez étonnante.

388359.jpg (160×218)006957.jpg (640×427)

Néanmoins il faut avouer que le casting hétéroclite fonctionne à merveilles. Aux côtés de Julie Delpy on trouve donc Dany Boon mais surtout elle retrouve Karin Viard et Vincent Lacoste qu'elle avait déjà dirigés sur "Le Skylab" (2011). Une magnifique direction d'acteur et des personnages bien écrits permettent ainsi à Dany Boon d'être plus mesuré, plus juste, à Karin Viard d'obtenir un second rôle de femme libre, forte et moderne, à Vincent Lacoste d'avoir un personnage plus "adulte" et plus "dérangé". Ce dernier est sans aucun doute le plus intéressant, son rôle de Lolo est simplement une sorte de "Tanguy" (en 2001 de Etienne Chatiliez) en plus psychopathe. Inquiétant et malsain; il réussit à ne jamais tomber dans l'antipathie, un exploit ! Par contre on peut trouver que Julie Delpy se soit laissée aller à trop de caricature sur les différences sociales alors que ça reste très secondaire sur le fond, on est avant tout dans les relations difficiles des rapports de reconstruction familiale. Et même, nous sommes surtout dans une adaptation moderne du complexe d'Oedipe superbement remise au goût du jour par Delpy. On remarque évidemment aussi le goût parfois trop fleuri de Julie Delpy mais qui reste avant tout d'une modernité et d'un réalisme qui doit surtout froisser une certaine catégorie de spectateurs. En conclusion Julie Delpy signe là une vraie comédie, intelligente et plus profonde qu'on ne le croit avec une belle osmose dans l'ensemble. 

 

Note :            

 

14/20

Commenter cet article