Sicario (2015) de Denis Villeneuve

par Selenie  -  8 Octobre 2015, 08:11  -  #Critiques de films

Denis Villeneuve a fait du chemin, de "Un 32 août sur la Terre" (1997) à "Ennemy" (2014) en passant par "Polytechnique" (2009), "Incendies" (2010) et "Prisoners" (2013) il a su s'imposer comme un grand réalisateur qui semble confirmer avec ce thriller dont les critiques dithyrambiques font le buzz du moment. Un thriller d'action qui nous plonge dans la guerre contre les cartels de la drogue comme ont pu le faire des films dans lesquels on a déjà pu voir la plupart des acteurs au casting de "Sicario". En effet Benicio Del Toro surtout, a déjà joué dans les films "Traffic" (2000) de Steven Soderbergh, a déjà été un tueur dans "Savages" (2012) de Oliver Stone et a même été Pablo Escobar dans "Paradise Lost" (2014) de Andrea Di Stefano. Pour Josh Brolin on pourrait citer "No country for a old man" (2008) des frères Coen...

261485.jpg (1200×1600)356728.jpg (640×426)

Sicario veut dire tueur à gage en espagnol, d'emblée on sait donc que le personnage de Del Toro en est un. Dès le début, le personnage joué par la charmante Emily Blunt se méfie de lui, comme des autres par ailleurs. Très vite le scénario ouvre une porte qui laissera un goût bizarre, le personnage de Kate (Blunt) s'avère bancal. En effet, elle se porte volontaire pour une mission qu'on devine "hors limite" mais joue l'effarouchée (très) ingénue ensuite, ce qui ne colle pas vraiment au profil initial. Ensuite, outre le caractère propre au personnage, il s'avère que Kate est aussi inutile que fantoche autant pour le film que pour la mission. Emily Blunt n'est qu'un faire valoir, et quel dommage !... Finalement le vrai premier rôle, le plus étoffé et le plus intéressant est celui du sicario joué par Benicio Del Toro... Heureusement, Villeneuve compense le fusible Kate/Blunt par une mise en scène inspirée en instaurant un climax pesant, toujours en mouvement et à l'affût, à l'instar de son commando "enquêteur", toujours en action. Villeneuve nous montre le côté obscur de la lutte anti-cartel dont Alejandro est le bras armé. En conclusion "Sicario" est un très bon film du genre mais pêche (par machisme ?!) en n'utilisant pas son atout charme à fond. Emily Blunt se retrouve fer de lance de la promo mais reste le dindon de la farce au niveau intérêt policier. "Sicario" est clairement surestimé, un bon film qui avait pourtant le potentiel pour être le meilleur film de Villeneuve, ça n'est pas le cas. Une déception (scénario, personnage de Kate) malgré les qualités évidentes (mise en scène, Cartel). Note généreuse !

 

Note :                

 

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

DJ MAZ 14/10/2015 14:23

Pas d'accord sur le rôle d’Émily Blunt qui est essentiel au scénario qui malgré tout accouche d'une souris, c'est bien là la grande faiblesse du film, la grande révélation oui les forces spéciales américaines franchissent les frontières font des actions illégales, mais dans l'intérêt général, cela relève du haut commandement (dans l'ombre), oh la grande révélation, on ne s'en était jamais douté, c'est le choc ! C'est De Villeneuve qui apparait ingénu ici

selenie 14/10/2015 17:19

Un peu contradictoire... Villeneuve ingénu, pourquoi pas mais Kate semble également tombé des nues, elle est donc bien naïve ! Ensuite en quoi sert-elle ?! Elle est juste l'atout charme avec en prime une belle caution morale, ni plus ni moins.