The Visit (2015) de M. Night Shyamalan

par Selenie  -  12 Octobre 2015, 15:39  -  #Critiques de films

Ce film fait un petit buzz sur le retour (enfin) de M. Night Shyamalan... Est-ce le retour du phénix Shyamalan ?! Pour rappel on doit à ce réalisateur le carton (un peu surestimé) "6ème Sens" (1999), son chef d'oeuvre "Incassable" (2000), les bons "Signes" (2001), "The Village" (2004), le assez bon "Phénomènes" (2008) mais aussi les nanards et/ou navets "La jeune fille de l'eau" (2006), , "Le dernier maitre de l'air" (2010) et "After Earth" (2013) !... Bref depuis plusieurs années on pensait le réalisateur sur la pente glissante des has been... Alors effectivement ce film apparait comme un renouveau, mais juste un petit sursaut car on est loin du niveau des ses premiers films. C'est un peu mieux que les derniers, en même temps difficile de faire pire !... Le réalisateur a utilisé son salaire de "After Earth" pour co-produire ce film, sorte de purification artististique en sommes. Co-produit par ailleurs avec Jason Blum auquel on doit des films d'horreur parmi les plus de ses dernières années comme "Paranormal Activity", "Insidious" et "American Nightmare"...

341677.jpg (972×1440)434130.jpg (1600×900)

Une association qui a dû pousser le réalisateur à utiliser le Found Footage (comme "Blair Witch" et "Paranormal Activity" ou "Rec"). Nos "héros" se filment donc, le spectateur est voyeur. Malheureusement ce paramètre ne sert pas à grand chose dans ce scénario, il devient même un gadget dont on aurait pu se passer. On suit donc deux ados qui vont passer une semaine chez des grands-parents qu'ils n'ont jamais vus, deux ados qui décident de tout filmer pour faire un docu maison pour leur maman. Tourné en 27 jours pour seulement 5 millions de dollars ("After Earth" en a coûté 130 millions !) Shyamalan retourne aux sources du genre et ne manque pas d'idée pour instaurer un climax inquiétant et mystérieux. Les enfants sont vêtus en tons colorés faisant contraste avec la grisaille environnante, absence de musique pour accentuer les sons domestiques et un couple de papy-mamie merveilleusement incarnés par Deanna Dunagan-Peter McRobbie (deux acteurs très présents dans les séries), fouteurs de jetons idéaux. Mais... La mise en place est beaucoup trop longue et surtout on a jamais peur ! Les frissons qui font effet sont trop peu nombreux et jamais assez puissants pour créer un trouble quelconque. Interdit au moins de 13 ans aux Etats-Unis, on se demande pourquoi... Les scènes restent trop sages, trop subjectives tandis que le syndrôme des états crépusculaires n'est qu'effleuré ; normal, le Founf Footage oblige à rester trop proche des enfants, le paysage et l'environnement naturel est laissé pour compte. Oui Shyamalan a sans doute ouvert un oeil mais il s'est rendormi trop vite. 

 

Note :            

 

10/20 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

alice in oliver 14/10/2015 13:04

en l'occurrence, j'ai l'impression que le phénix M. Night Shyamalan n'est pas prêt de renaître de ses cendres