Crazy Amy (2015) de Judd Apatow

par Selenie  -  23 Novembre 2015, 18:15  -  #Critiques de films

Judd Apatow, grand manitou de la comédie américaine depuis une grosse dizaine d'années, revient en tant que réalisateur pour son quatrième long métrage (sans compter ses nombreuses productions et scénarios) depuis "40 ans toujours puceau" (2005) jusqu'à "40 ans Mode d'emploi" (2012)... Cette fois pourtant il laisse le scénario aux mains de son actrice Amy Schumer. Cette dernière est la dernière show woman comique en vogue aux Etats-Unis, et Apatow lui a offert son premier long métrage avec ce film donc le scénario est inspiré (de très loin, proposition de Apatow à Amy Schumer) de son expérience. Rien d'étonnant, l'humour de Amy Schumer est calqué sur celui déjà bien connu de l'entourage fidèle du réalisateur, issu de la célèbre émission comique "Saturday Night Live" comme Seth Rogen, Ben Stiller, Adam Sandler, Paul Rudd, Will Ferrell... etc... Pour le film on peut donc voir d'autres acteurs de son "écurie" comme Colin Quinn (le père, 5 ans de SNL) et surtout Bill Hader (fidèle depuis "En cloque, Mode d'emploi"  en 2006) qui joue donc l'amant de Amy dans le film, soit un premier rôle, lui qui était plutôt abonné aux seconds voire troisièmes rôles.

495532.jpg (1177×1600)011300.jpg (640×403)

Le reste du casting est très hétéroclyte avec des seconds rôles de prestige comme Brie Larson (remarqué dans State of Grace" en 2013) Tilda Swinton (patronne infecte) et Ezra Miller (ado pervers) qui se retrouvent après le magnifique et terrible "We need to talk about Kevin" (2011) de Lynne Ramsay. Mais on remarquera surtout les guest stars dont Daniel Radcliffe et Marisa Tomei (pour ne pas tous les citer !) et surtout le basketteur James LeBron dans son propre rôle qui surprend, investi il joue excellement bien le conseiller matrimonial !... Comme souvent le sexe est au centre des préoccupations avec un prologue idéal et hilarant (et pas complètement stupide !) qui prédestine Amy à sa future vie sentimentale tumultueuse. Ensuite les situations plus ou moins cocasses se succèdent avec plus ou moins de réussite. Le scénario, bien qu'écrit officiellement par Amy Schumer, reprend parfaitement le canevas des films Apatow et ne surprend plus beaucoup. D'un départ où irrévérencieux, cynique et ironique on parvient à une RomCom classique et moralement acceptable. Pas mal de rythme qui prend un coup dans l'aile par deux fois pour satisfaire aux instants émotions marquées d'une croix blanche dans le cahier des charges. Néanmoins on passe un bon moment grâce à quelques dialogues bien sentis et 3-4 gags qui fonctionnent bien (on frôle le too much plusieurs fois). Bon point également pour les seconds rôles qui enrichissent les liens entre les personnages et étoffent un peu un récit qui suit un peu trop la ligne tracée. Amy Schumer a clairement sa place dans la bande à Apatow.

 

Note :            

 

12/20