Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Kung-Fu Panda 3 (2016) de Jennifer Yuh Nelson et Alessando Carloni

3 Avril 2016, 16:54pm

Publié par Selenie

Après les succès de "Kung-Fu Panda" (2008) de Mark Osborne et John Stevenson et de Jennifer Yuh "Kung-Fu Panda 2" (2011) il était entendu et attendu que le 3ème fasse son apparition. Même équipe quasimment avec production, montage, scénario et musique identique et un casting semblable auquel s'ajoutent quatre enfants Jolie-Pitt (maman Angelina ayant un certain poids !) et surtout l'excellent J.K. Simmons dans le rôle du méchant Kaï. A la réalisation on retrouve Jennifer Yuh Nelson, mais qui est cette fois-ci associée à Alessandro Carloni qui n'était jusque là qu'un technicien parmi tant d'autres. Précisons que ce 3ème opus est aussi le premier en co-production chinoise.

057277.jpg (1178×1600)8ee294f.jpg (1155×549)

Un détail et pourtant, le Royaume des Esprits (très important dans cette histoire) est inspiré par une oeuvre d'art très célèbre outre-muraille de Chine, un "rouleau" intitulé "Le jour de Qingming au bord de la rivière"... Un royaume d'autant plus marquant qu'il se trouve au centre d'un scène d'ouverture gigantesque et épique, spectaculaire qui ouvre l'appétit pour la suite. Malheureusement ce royaume abuse sans doute trop de filtres et les effets visuels donnent parfois un trop pas si éloigné de l'indigestion. Malgré la richesse de ce monde il est tout aussi symptomatique de l'autre défaut du film. Le surplus mystique qui fait qu'il n'y a plus ni cohérence ni mesure dans le fantastique. En effet, la magie a bon dos mais la facilité du dénouement est très décevante. Comme on est déçu par l'apprentissage express des Pandas. Déception d'autant plus grande que les Pandas étaient d'une nécessité à l'histoire évidente. Par contre on apprécie l'évolution de Pô, son parcours et cette idée de paternité sans conflits bêtes et convenus. On apprécie aussi le méchant Kaï, obnubilé par un égo presque non assumé, ce besoin d'être reconnu n'est pas pour rien dans l'humour général du film. Un 3ème opus plus bancal et moins amusant, une baisse de régime en milieu de film est dommageable. Néanmoins on est content du retour de Pô, l'exotisme chinois fonctionne mais on n'espère pas de n°4... On en doute... Pour une sortie ciné en famille ça reste un succès assuré.

 

Note :             

 

13/20 

Commenter cet article