Retour chez ma mère (2016) de Eric Lavaine

par Selenie  -  3 Juin 2016, 11:09  -  #Critiques de films

Après avoir signé son meilleur film avec son précédent "Barbecue" (2014), Eric Lavaine qui est un des roi du nanard avec des comédies indigestes comme "Poltergay" (2006) et "Bienvenue à bord" (2011) revient avec un sous-genre en soi, le repas familial. Le réalisateur aurait eu l'idée après un reportage télé sur la génération "Boomerang" , à l'instar de la génération "Tanguy". Si l'idée n'est pas mauvaise le traitement choisi par Lavaine en fait une comédie très classique et sans surprise. Alors que Stéphanie revient chez sa mère après la faillite de sa société, cette dernière réuni ses enfants pour un repas où elle veut leur annoncer qu'elle est à nouveau amoureuse. Evidemment secret de famille, malentendus, disputes etc sont au rendez-vous. On reste une nouvelle fois incroyablement agacé par cette propension des cinéastes français à n'écrire que sur des bobos à la réussite évidente, même dans la poisse en fait ils s'en sortent car la bonne étoile est toujours au-dessus des bourgeois, l'argent appelant l'argent. C'est l'apanage de 95% des comédies françaises...

5844385_affiche-retour-e9710112526-original_545x460_autocrop.jpg (338×460)180042.jpg (1080×720)

Bref, Eric Lavaine nous offre un quasi huis clos familial entre "Le Prénom" (2011) de Alexandre de la Patellière et Mathieu Delaporte et "Un été à Osage Country" (2014) de John Wells mais dont les dialogues sont beaucoup moins ciselés et avec des clichés moins subtils. Emmené par un casting plutôt bien vu, le film repose beaucoup sur la performance et l'osmose des acteurs. Alexandra Lamy s'en sort très bien aux côtés de Mathilde Seigner dans un rôle sur mesure habituel et Josiane Balasko en mère mixte mama italienne+bobo mûre qui veut profiter encore de son sex-appeal. Rappelons que Josiane Balasko a déjà joué la maman de Mathilde Seigner dans la comédie "Maman" (2012) de Alexandra Leclère. Chez les hommes on trouve le très bon Philippe Lefebvre et le comique Jérôme Commandeur dans un énième rôle de gentil benêt. Niveau mise en scène Eric Lavaine fait le job comme un bon élève, académique au possible. La force du film repose surtout sur le personnage de la mère, interprétée avec jubilation par une Josiane Balasko merveilleuse de justesse et d'auto-dérision à la fois. Toutes les meilleures scènes sont avec elle où nous trouvons décalage, quiproquos cocasses et dialogues amusants. Les parties entre frère-soeurs sont les plus téléphonées et les plus clichés, sans saveurs ni inventivités. Cette comédie est sans doute un des 2 meilleurs films de Lavaine (pas très difficile !) mais on est loin des autres must du genre comme "Le Prénom" ou encore "Un air de famille" (1996) de Cédric Klapish. Un bon moment à défaut d'être un grand film.

 

Note :            

 

13/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :