Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Juillet-Août (2016) de Diastème

15 Juillet 2016, 12:11pm

Publié par Selenie

3ème long métrage pour Diastème après "Le bruit des gens autour" (2008) et surtout "Un Français" (2015) qui a connu un passage censure en cette période peu propice à un tel récit. Cette fois il revient avec un sujet beaucoup plus léger et adéquat en ce début d'été avec les vacances de deux adolescentes qui se partagent juillet et aout avec leurs parents divorcés. Si le réalisateur, qui est aussi dialoguiste-adaptateur-scénariste, dit s'être inspiré des films "Diabolo Menthe" (1977) de Diane Kurys et "La Boum" (1980) de Claude Pinoteau, on pense beaucoup plus à des films comme "Pauline à la plage" (1983) de Eric Rohmer et "Liberté-Oléron" (2001) de Bruno Podalydès. En tous cas la chronique de vacances adolescentes est devenue un sous-genre estival idéalement placé en ce début juillet.

228970.jpg (803×1080)ob_4c375b_juillet-aout-photo-2-mathieu-morelle.jpg (600×337)

Avec un casting joliment choisi, sans très grandes stars, mais avec des acteurs expérimentés qu'on apprécie avec le couple Pascale Arbillot et Patrick Chesnais, l'ex Thierry Godard (en ce moment également à l'affiche de "Bastille Day" de James Watkins) et les ados Luna Lou (un potentiel, on la reverra sûrement) et Alma Jodorowski (petite-fille de Alejandro Jodorowski). Où comment des parents divorcés se partagent leurs deux ados de 14 et 18 ans. Ces dernières passant du sud ensoleillé de juillet avec maman et son nouveau compagnon à la pluie bretonne du mois d'août avec papa... On sourit un peu vert devant ces multiples clichés éculés, persistants et idiots (Bretagne sous la pluie en aout, évidemment très vaseux sans rien à faire, le Sud en maison classe avec piscine et fiesta). Les poncifs continuent avec le traitement infligé aux adolescentes (des premières règles au conflit générationnel, rien de bien neuf...)... Bref Diastème semble moins inspiré et plus figé dans cette thématique familiale qui ne surprend jamais. Les acteurs sont excellents (gros bonus pour la jeune Luna Lou et Pascale Arbillot) et jouent une partition parfaitement maitrisée à défaut d'originalité. Comme on dit, ça se regarde parce qu'inoffensif. Au vu de la triste programmation actuelle pourquoi pas...

 

Note :            

 

10/20

Commenter cet article