Le bon roi Dagobert (1984) de Dino Risi

par Selenie  -  9 Août 2016, 09:17  -  #Critiques de films

Inspiré très librement de la célèbre chanson parodique de notre enfance, il ne faut pas confondre ce film avec la version (1963) de Pierre Chevalier avec Fernandel... Ce film est une superproduction franco-italienne au casting impressionnant et avec un réalisateur italien majeur auquel on doit les chefs d'oeuvres "Le Fanfaron" (1962), "Les Monstres" (1963) et "Parfum de femmes" (1974). Malheureusement ce film est de loin le pire film de son réalisateur et sans doute aussi parmi le pire de la filmo de ses acteurs !...

le+bon+roi+dagobert-63229-m.jpg (300×450)dagobert-4.jpg (450×234)

Au casting on trouve Coluche en Dagobert, Michel Serrault qui retrouve son compère de la trilogie "La Cage aux Folles" (1978-1980-1985) Ugo Tognazzi, mais aussi Michael Lonsdale et Carole Bouquet dont on se demande encore comment ils ont pu accepter un tel film !... En effet le scénario n'est pas digne d'un tel casting, on reste éberlué par tant de vacuité et de lourdeur. C'est une succession sans fin de mauvais goût et d'un pseudo-érotisme gratuit. Le film aurait pu être une comédie polissonne, à l'humour grivois voire même grossier avec sa dose de gags mêlant situations et dialogues mais en fait ce film est un nanard de luxe (de par son casting) dont la vulgarité et la bouffonnerie n'a d'égal que l'avilissement et la pétomanie. Seul bonus, des seins magnifiques en veux-tu en voilà, un peu plus appétissants que chez Max Pécas. C'est bien mince comme lot de consolation. Malgré un casting expérimenté et starisé on sent des acteurs en roue libre qui ne sont pas franchement convaincus par un tel déluge indigne et honteux... A oublier... Pour l'anecdote, Dino Risi retrouvera Coluche pour "Le Fou de guerre" (1985) qui sera le dernier film du comique. 

 

Note :           

 

03/20