Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Mal de pierres (2016) de Nicole Garcia

19 Octobre 2016, 14:54pm

Publié par Selenie

Après "Un beau dimanche" (2014) l'actrice Nicole Garcia se refait réalisatrice pour son 8ème long métrage et son 8ème drame dont elle co-signe le scénario pour la 8ème fois avec Jacques Fieschi. Adapté du roman éponyme (2006) de Milena Agus ; fin des années 40 on suit le destin d'une jeune femme en proie à ses désirs qui doit accepter un mariage sous condition avant de tomber amoureuse d'un autre homme. On a pu lire que c'est une histoire qui rappelle effectivement des grands classiques comme "Emma Bovary", dans la pure tradition du drame romanesque.

5879470.jpg (454×600) 509162.jpg (1280×530) Elle, c'est Gabrielle, interprétée par Marion Cotillard qui joue merveilleusement bien la détresse sentimentale et mélancolique tandis que ses hommes sont joués par Louis Garrel éternel don juan romantique et, moins connu, l'espagnol Alex Brendemühl, acteur plus rugueux mais tout aussi nuancé qu'on avait pu remarqué dans "Insensibles" (2012) de Juan Carlos Medina et "Le médecin de famille" (2013) de Lucia Puenzo. Si Gabrielle est une jeune femme un peu perdue dans les méandres de ses désirs, elle reste (trop) insaisissable tandis que le mal de pierres et le désir sexuel ne semblent de toute façon pas liés. Le drame reste finalement très classique dans sa narration jusqu'à ce twist final qui lui, finit de nous laisser perplexe. En effet, comment expliquer cette interlude de plaisir fantôme ?! Nicole Garcia signe une jolie mise en scène toujours proche de son personnage féminin mais il manque un réel désir passionnel qui transpire à l'écran. Et malgré ce twist qui devrait changer la donne, ça reste trop sage émotionnellement parlant. Gabrielle ne regarde jamais son époux avec amour mais plutôt comme compassion, et dans le même temps le passage avec l'amant est très bref et reste inexpliqué. Comment être touché par les amours de Gabrielle quand au final le récit veut nous toucher par la détresse basique d'une femme qui souffre surtout d'un point de vue psychologique ?! Malgré un bon accueil au dernier festival de Cannes ce film est un peu inabouti. Les acteurs sont excellents, belle reconstitution d'époque et Nicole Garcia plutôt inspirée mais au final l'épilogue offre un rebondissement qui, s'il n'est pas invraisemblable, interroge plus qu'il ne donne de solution. Ca manque de simplicité sans doute, ce drame méritait une épure qui aille jusque dans son dénouement plutôt que ce virage qui sent l'esbrouffe. Un drame bancal donc, loin d'être déplaisant mais qui laisse un petit goût d'inachevé.

 

Note :             

 

11/20

Commenter cet article