Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Décès de Robert Vaughn

12 Novembre 2016, 01:02am

Publié par Selenie

Le dernier mercenaire de Sturges a rejoint les autres. Robert Vaughn est mort aujourd'hui vendredi 11 novembre 2016 à l'âge de 83 ans.

Rob-GETTY-439262.jpg (590×350)

Né en 1932 à New-York de parents originaires d'Irlande qui étaient aussi acteurs, le père étant plus spécifiquement comédien de séries radio. Ses parents se séparent alors qu'il est encore très jeune et part vivre avec sa mère à Minneapolis (Minnesota). Après le lycée il effectue des études de journalisme à l'université du Minnesota avant de partir à l'université de Californie où il obtient un doctorat en communication pendant lequel il signe une thèse sur les victimes du maccarthysme dans le show-business.

 

Pendant ses études Robert Vaughn débute aussi en tant que comédien en trouvant quelques rôles de figuration avant d'obtenir son premier vrai rôle à la télévision dans la série "Medic" (1955). Par la suite il ne délaissera jamais le petit écran pour le grand, il jouera dans d'innombrables séries aimant jouer les guests stars régulièrement par exemple dans "Columbo", "La Croisière s'amuse", "Le Virginien", "Rick Hunter" ou encore "Perry Mason".

 

Après "Medic" il obtient peu de temps après son premier vrai rôle au cinéma mais non crédité, il joue un hébreu dans la superproduction "Les 10 Commandements" (1956) de Cecil B. De Mille. Il faut attendre "Le carrefour de la vengeance" (1957) de Franklin Adreon où il est Bob Ford, l'assassin de Jesse James, pour se voir enfin crédité au générique.

monde3.jpg (645×732)

Sa carrière prend son réel envol avec le film "Ce monde à part" (1959 - ci-dessus) de Vincent Sherman pour lequel il est nommé à l'Oscar du meilleur second rôle (un jeune homme, ami à Paul Newman, qui sombre dans l'alcoolisme).

les7mercenaires9-600x400.jpg (600×400)

Dans la foulée on lui propose alors d'être un des membres (Lee, qui sombre rongé par les remords, le seul portant des gants noirs) du western mythique "Les 7 Mercenaires" (1960) de John Sturges aux côtés de Steve McQueen et Yul Brynner. Le succès du film lui permet d'être enfin reconnu internationalement.

10273-7-mercenaires-9.jpg (540×280)

Mais étonnamment sa carrière ne décolle pas franchement, un petit rôle dans le film "La cage aux femmes" (1963) de Hall Bartlett et plusieurs séries suivent mais son statut change définitivement quand il est choisi pour la série "Des agents très spéciaux" (1964-1968 ci-dessous) où il joue Napoleon Solo, partenaire de David McCallum alias Illya Kuryakin. Série qui a connu récemment une adaptation ciné (2016) de Guy Ritchie. La série devient culte et offrira plus tard quelques retours en téléfilms.

Des_agents_tres_speciaux.jpg (960×540)

Le succès de la série lui rouvre les portes du grand écran plus largement et, s'il est abonné aux seconds rôles, ils sont plus conséquents et dans des films plus importants. Le succès lui ouvre aussi les portes de la politique. Membre du parti démocrate il lui est proposé d'être candidat au poste de Gouverneur de Californie en 1966 contre Ronald Reagan ! Cependant il préfère refuser et soutient son remplaçant qui sera largement battu. Opposé à la guerre du Viêt-Nam, il soutient ensuite son ami Robert Kennedy dans la course à la présidence en 1968.

Bullitt+Chalmers.jpg (846×473)

Dès la fin de la série "Des agents très spéciaux" il fait un retour au cinéma. De 1968 à 1972 il ne tourne plus pour la télévision. Il tourne dans l'excellent "Bullitt" (1968 - ci-dessus) de Peter Yates pour lequel il retrouve son partenaire mercenaire Steve McQueen. Il participe ensuite au film de guerre "Le pont de Remagen" (1969 - ci-dessous) de John Guillermin et à la superproduction péplum "Jules César" (1970) de Stuart Burge. 

le_pont_de_remagen_the_bridge_at_remagen_1968.jpg (500×327)

Mais les rôles restent des petits rôles, Robert Vaughn est définitivement abonné aux seconds rôles et c'est une nouvelle fois la télévision qui le rappelle et lui apporte rôle principal et notoriété. Il devient le héros de la série "Poigne de fer et séduction" (1972-1974).

La-Tour-infernale-acteurs.jpg (1200×920)

Il retourne au cinéma dans le film catastrophe "La Tour Infernale" (1974 - ci-dessus photo promotionnelle) de John Guillermin où il retrouve pour l'occasion ses ex-partenaires Steve McQueen et Paul Newman. Il tourne ensuite en France dans 'La Baby-sitter" (1975) de René Clément avant de tourner dans le film fantastique "L'Invasion des soucoupes volantes" (1977) de Ed Hunt avec Christopher Lee. Film symptomatique de la suite puisque l'essentiel de la filmo de Robert Vaughn sera composée de films de séries B ou Z.

59433.large.jpg (900×675)

Malgré des films sans intérêts comme "Les Mercenaires de l'espace" (1980) de Jimmy T. Murakami ou "L'attaque des morts vivants" (1987) de Joe d'Amato et Claudio Lattanzi, l'acteur participe de temps à autres à des films plus importants. On le voit donc dans le très bon "Virus" (1980 - ci-dessus) de Kinji Fukasaku, dans la comédie "S.O.B." (1981 - ci-dessous) de Blake Edwards.

richard-mulligan-2015.jpg (1000×690)

Il est aussi le grand méchant dans "Superman III" (1983 - ci-dessous) de Richard Lester, il est l'adversaire de Terence Hill dans "Renegade" (1987) de Enzo Bartoni et participe à la comédie loufoque "Personne n'est parfait" (1989) de Robert Kaylor.

1030-3.jpg (400×250)

Les succès sur grand écran sont rares mais c'est une gueule bien connue qui multiplie toujours les apparitions dans des séries. Et notamment en ayant un rôle récurrent dans la série "Les 7 mercenaires" (1998-2000).

 

Il joue ensuite dans la série "Les Arnaqueurs VIP" (2004-2012) qui l'éloigne encore du cinéma. Il tourne ses derniers films avec "The american Side" (2016 - ci-dessous) de Jenna Ricker et "Gold Star" (20116) de Victoria Negri tous deux inédits en France.

GW960H502 (960×502)

Robert Vaughn s'est marié en 1974 avec l'actrice Linda Staab qu'il a connue sur la série "Poigne de fer et séduction" (1973). Le couple n'a pas pu avoir d'enfant : ils ont alors adopté Cassidy (né en 1976) et Caitlin (née en 1981).

 

En 2003, après le décès du mercenaire Charles Bronson, l'acteur Robert Vaughn était le dernier survivant.

Robert-Vaughn-CORONATION-STREET-January-2012.jpg (615×410)

Robert Vaughn aura tourné plus de 200 rôles, les 2/3 pour la télé qui lui a offert plus d'opportunités. Mais son charisme et sa fausse nonchalance restent dans les mémoires.

 

Robert Vaughn est décédé ce vendredi 11 novembre 2016 à l'âge de 83 ans.

Commenter cet article