Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Manchester by the sea (2016) de Kenneth Lonergan et Paul Marini

15 Décembre 2016, 06:53am

Publié par Selenie

3ème long métrage du réalisateur Kenneth Lonergan qui avait précédemment signé les drames  "Tu peux compter sur moi" (2000) et "Margaret" (2011), mais qui avait débuté en tant que co-scénariste notamment sur "Mafia Blues" (1999) de Harold Ramis et "Gangs of New-York" (2002) de Martin Scorcese. Il est plus surprenant de voir qu'il co-réalise le film avec Paul Marini qui est surtout acteur-cascadeur et qui a officié sur "R.I.P.D. Brigades Fantômes" (2013) de Robert Schwentke et "Agents presque secrets" (2016) de Rawson Marshall Thurber. Produit par Matt Damon qui devait initialement tenir le rôle principal avant d'être bloqué sur le film "Seul sur "Mars" (2015) de Ridley Scott, l'acteur-producteur a donc proposé le rôle à son ami Casey Affleck (pas moins de 7 films ensemble !) qui termine donc l'année avec un drame intimiste après les plus musclés "Triple 9" (2016) de John Hillcoat et "The Finest Hours" (2016) de Craig Gillepsie.

517800.jpg (486×720)

Casey Affleck joue donc un ouvrier qui a quitté sa ville natale pour échapper à un passé trop lourd avant de devoir revenir après avoir été désigné comme tuteur de son neveu par son frère décédé. Ce dernier est interprété par Kyle Chandler (vu dans "Argo" en 2012 de et avec Ben Affleck, frère ainé de Casey). L'épouse (et pas que...) est dévolue à l'excellente Michelle Williams, qu'on avait pas vu depuis "Suite française" (2014) de Saul Dibb. Manchester-by-the-sea est une vrai ville (5000 hbts) sur la côte nord du Massassuchets, elle sert ainsi de contexte à ce drame familial où Lee ( Casey Affleck) va tenter de se reconstruire tout en préservant l'avenir de son neveu. Il est par contre aussi étonnant que décevant de savoir qu'en fait le tournage a eu lieu dans la ville de Cap Ann (Massassuchets).

444742.jpg (640×256)

Néanmoins nous sommes plonger dans la même baie et donc dans un paysage typique magnifiquement mis en valeur, notamment grâce à la photographie de Jody Lee Lipes qui avait déjà fourni un travail fabuleux sur les films "Martha Marcy May Marlene" (2011) de Sean Durkin. Ensuite le scénario est assez classique dans sa trame, il s'agit d'un mélo qui repose beaucoup sur l'atmosphère et sur le personnage particulier de Lee (Casey Affleck). Ce dernier est renfermé sur lui-même, il ne cache ses sentiments et ne parle à personne de ce qu'il ressent alors même qu'on a un homme brisé et sans nul doute rongé par le remord. Le fait qu'il doit s'occuper de son neveu est pour lui une sorte de rédemption qui le force à revenir parmi les vivants. Le réalisateur signe un mélo sensible et déchirant qui manque peut-être d'un peu plus de simplicité dans le récit.

 

Note :                

14/20

Commenter cet article