Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Snowden (2016) de Oliver Stone

3 Novembre 2016, 04:18am

Publié par Selenie

Est-ce le grand retour du cinéaste polémiste Oliver Stone ?! Après son thriller "Savages" (2012), petit intermède inoffensif mais bien foutu, le réalisateur renoue avec le thriller politico-financier et le potentiel pamphlétaire qui lui ont permis de signer ses meilleurs films. Néanmoins, depuis quelques années, Stone est moins mordant, plus "hollywoodien". Donc le voilà de retour avec un sujet en or pour lui : l'affaire Edward Snowden ex-agent de la CIA et du NSA qui s'est découvert lanceur d'alertes et qui est aujourd'hui réfugié à Moscou. Tiré de faits réels, le cinéaste a pris comme base les livres "The Snowden Files : the Inside Story of the World's Most Wanted Man" de Luke Harding et "Time of the Octopus" de Anatoly Kucherena, avocat de Snowden. Ce dernier a été très impliqué dans ce film sur sa vie, rencontrant par ailleurs à plusieurs reprises Oliver Stone.

409250.jpg (531×720)

Niveau documentation il semble donc que Stone ait eu les matériaux nécessaires pour un scénario cohérent et captivant. Le réalisateur-scénariste a révélé ses sources d'inspirations aussi divers que les films "Jugement à Nuremberg" (1961) de Stanley Kramer, "La Bataille d'Alger" (1966) de Gillo Pontecorvo, "Z" (1969) de Costa Gavras et "Conversations Secrètes" (1974) de F.F. Coppola. Mais plus récemment on pense surtout évidemment au film sur Julian Assange et Wikileaks, "Le Cinquième Pouvoir" (2013) de Bill Condon. Oliver Stone signe un thriller intéressant avec un joli casting comme à son habitude. Malheureusement il réalise un thriller trop didactique et sans tension. Un comble pour le réalisateur de "Salvador" (1986) et de "JFK" (1991). Emmené par l'acteur Joseph Gordon-Levitt en Edward Snowden idéal dans le rôle-titre, le casting est composé d'acteurs expérimentés allant de Rhys Ifans à Tom Wilkinson en passant par Nicolas Cage tandis que la jeune Shailene Woodley joue la compagne de Snowden avec en prime des scènes courtes d'aérobic pas franchement utiles à l'intrigue. 

6016.jpg (620×372)

Le récit est trop calme, trop scolaire, sans enjeu réellement tangible outre des suppositions trop utopiques pour toucher le plus grand nombre. Trop scolaire car, sans doute, que Stone a voulu rester assez pédagogique pour comprendre le processus et les contextes géo-politiques. Mais le fond du problème (pourquoi Snowden s'est-il lancé dans cette "révolution" ?!) reste en suspens et jamais vraiment approfondi. A tel point que les arguments de la NSA (via Corbin joué par un Rhys Ifans parfait) ne sont pas rejetables. Oliver Stone voulait un film à charge et soutenir Snowden ; au final c'est loin d'être gagné ! Mise en scène parfois peu inspirée avec le générique usant de conversations multiples signifiant les écoutes ou, surtout, le téléchargement avec un pseudo-suspense chrono. Scénario trop sage aussi parce que le danger réel pour Snowden n'est pas si évident. La CIA et la NSA sont prêts à tout à priori (Snowden annonce à tous qu'ils peuvent être en danger !) mais on n'en voit jamais les risques, même minimes. Néanmoins, la thématique et les effets médiatiques encore brûlants font que le film reste assez prenant et interroge à minima le spectateur. C'est déjà çà. La plus grande déception reste que Oliver Stone n'a toujours pas retrouvé le poil à gratter de ses débuts.

 

Note :              

11/20

Commenter cet article

Laura 03/11/2016 13:09

Ce film pourtant me tentait plutôt j'espère apprécié mon visionnage un peu plus que toi :)
Merci en tout cas pour cette chronique complète !
à bientôt !