Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Troie (2004) de Wolfgang Petersen

10 Janvier 2017, 09:51am

Publié par Selenie

Ce blockbuster est adapté très librement de l'Iliade (-850 av J.C.) de Homère et se focalise essentiellement sur la bataille de Troie et de son célèbre cheval. Superproduction dit grand réalisateur et un casting prestigieux ce que le film offre sans aucun doute. Aux commandes on a Wolfgang Petersen, réalisateur allemand qui signa entre autres un chef d'oeuvre pour son premier film "Le Bateau" (1981) et qui tente encore de faire au moins aussi bien. Le scénariste David Benioff a été choisi après avoir signé l'excellent "La 25ème heure" (2003) de Spike Lee, et qui est depuis un des maitres d'oeuvre de la série à succès "Game of Thrones" (2011-...). Le reste du casting est mené par la star Brad Pit en Achille suivi d'acteurs venus d'un peu partout avec pêle-mêle Eric Bana, Peter O'Toole, Rose Byrne, Diane Kruger, Sean Bean, Brian Cox, Julie Christie ou encore Brendan Gleeson... Avec en prime l'un des meilleurs compositeur de sa génération James Horner ("Willow", "Titanic" et "Avatar" : c'est lui).

18379045.jpg (600×800)

Avec un budget de 150 millions de dollars ce film est largement servi. Afin de coller au mieux à l'époque, l'équipe travaille avec le Bristish Museum, les acteurs sont formés aux techniques de combat de l'époque (Brad Pitt s'y attèle 6 mois pour devenir Achille !)... Les décors sont grandioses, les costumes soignés et, évidemment tous les personnages mythiques de l'Iliade sont bien présents. Le film en met plein la vue mais malheureusement on est beaucoup trop éloigné de l'Iliade et les différences avec l'oeuvre originaire sont multiples. Citons entre autres : la relation entre Achille et Patrocle est quasi inversée (âge inversé et lien pédérastique non assumé), Agamemnon n'a jamais été roi de Grèce, la guerre de Troie a duré plus de 10 ans et non pas seulement quelques jours, normalement Achille meurt bien avant la construction du cheval de Troie, enfin plusieurs personnages ne meurent pas mais dans le film si et parfois dans des conditions bien différentes que dans l'Iliade... Etc... La liste serait encore longue. Mais le pire reste sans doute l'omission entière de l'implication (apparitions et interventions) des dieux de l'Olympe dans la guerre de Troie ! Ici pas de dieux ni mythes et légendes divins qui prennent part.

225383.jpg (620×260)

Finalement le film partage beaucoup à cause de ces partis pris qui en font un peplum classique, qui donne l'illusion de l'audace et de l'ambition mais qui limite en vérité tous risques. Et pourtant quelle belle illusion, les acteurs y sont flamboyants, certains personnages particulièrement vils et/ou lâches (Pâris !), les scènes de combat parfaitement chorégraphiées et la reconstitution est assez majestueuse pour nous emporter. Le tout est de savoir si la liberté prise envers l'Iliade est acceptable ou pas ?! Si on comprend qu'il y ait des libertés (l'Iliade est un pavé si dense !) il est dommage que certains points importants soient si aisément balayés du scénario. Précisons qu'il existe un director's cut (2007) qui fait passer le film de 163mn à 196mn mais qui n'apporte pas grand chose d'autre que plus de violences. Conclusion on reste frustré de tant d'omissions, de tant d'erreurs historiques et/ou mythiques mais il faut aussi avouer que Petersen a su donner du souffle et que le film reste du grand spectacle. Dommageable et décevant sur le fond, il reste un divertissement de luxe qui a le goût du péché mignon.

 

Note :               

13/20

Commenter cet article