Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Anthropoïd (2016) de Sean Ellis

27 Janvier 2017, 10:47am

Publié par Selenie

Ce film retrace l'assassinat de Reinhard Heydrich en 1942, seul attentat réussit d'un des plus grands dignitaires nazis lors de l'opération Anthropoïd (tout savoir ICI) donnant logiquement son nom au titre du film. Notons qu'un autre projet devrait sortir en 2017 sur le même sujet, le film "HHhH" de Cédric Jimenez adpaté du livre éponyme de Laurent Binet. Rappelons que cet évènement fut déjà au centre de deux films, dans "Commando à Prague" (1965) de Jiri Sequens et "Sept hommes à l'aube" (1975) de Lewis Gilbert... Donc après un premier film poétique prometteur avec "Cashback" (2006), un détour vers le film d'horreur avec "The Broken" (2008) et le remarqué "Metro Manilla" (2013) l'ex-photographe de mode Sean Ellis signe là un film historique dont il est aussi directeur Photo (logique) et, comme à son habitude, producteur et scénariste.

large_large_x8bdOgJvtdZjuUa47fjtdjEdock.jpg (400×600)

Il co-signe le scénario avec Anthony Frewin, si le nom ne vous dit rien il a été assistant personnel du grand Stanley Kubrick de 1968 à 1999 (excepté sur "Barry Lyndon) et a co-signé sans surprise le film "Appelez-moi Kubrick" (2005) de Brian W. Cook. Sur 02 heures le film retrace donc la mission, de l'arrivée des agents en parachute en Tchécoslovaquie à la traque par les allemands ensuite avec les conséquences qu'on imagine aisément vu le contexte. Pour ce film on a un casting international mais aucune star majeure si ce n'est le duo tête d'affiche avec l'excellent Cillian Murphy (très télé depuis 2013 avec sa série "Peaky Blinders") et Jamie Dornan (connu depuis le potage "50 nuances de Grey" en 2015 de Sam Taylor-Johnson). Mais on a aussi le très bon Toby Jones, notre frenchy Charlotte Le Bon et l'actrice tchèque Anna Geislerova (qui gagne à être connue !). Très documenté, fidèle aux évènements et précis dans son déroulement (notamment sur l'attentat lui-même) le scénario ne laisse que peu de place à autre chose sauf pour (évidemment serait-on censé dire) un peu de romance.

anthropoid2.jpg (545×307)

Tourné essentiellement à Prague et sur les lieux même des faits (surtout au Petschek Palace, ancienne banque servant aux nazis comme Kommandantur et lieu de torture) le film est d'une vraie richesse historique avec une reconstitution minutieuse. Outre la mission elle-même les scénaristes n'ont pas oublié les tenants et aboutissants d'un tel acte, car si Heydrich était surnommé "le Bouche de Prague" le film repose également sur la tension autour du passage à l'acte. Tuer Heydrich sert-il vraiment à quelque chose ?! Tuer Heydrich impose des représailles terribles en sachant qu'il sera de toute façon remplacer... Sur ces points le film est une vraie réussite. C'est bien sur les histoires d'amour qu'on est déçu, à la fois trop attendues et trop classiques on ne ressent aucune émotion, sans doute dues à l'absence d'étincelles entre les acteurs et donc leur personnage. Finalement, ayant peu de portée ces histoires d'amour sont presque superflues. L'émotion étant au paroxysme lorsque débute la traque. Sean Ellis signe un film académique mais prenant, efficace et d'un intérêt historique certain.

 

Note :            

14/20

Commenter cet article