Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Seuls (2017) de David Moreau

10 Février 2017, 09:46am

Publié par Selenie

David Moreau, qu'on voyait à une époque comme l'un des réalisateurs français capable de réveiller le genre horreur et fantastique après "Ils" (2006) et "The Eye" (2008). Malgré un détour plutôt surprenant dans la Rom Com avec "20 ans d'écart" (2013) voilà qu'il revient vers le film de genre en adaptant la BD de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti. Une série de bande dessinée prévue en 20 albums, 10 déjà publiées, le film se basant sur les 5 premiers tomes avec une production qui prévoit déjà une trilogie !... Si succès il y a évidemment... Ce sur quoi on ne pariera pas loin de là !...

114160.jpg (1177×1600)

BD pour enfant le film lui se veut ouvertement teen movie. 1er choc donc des petits héros de 5 à 12 ans de la BD on passe à des ados d'environ 18 ans. Le speech est éculé tant il y a des films fantastiques à être déjà passé par là de "28 jours plus tard" (2002) de Danny Boyle à "Seuls Two" (2008) de Eric et Ramzy ; idem pour les jeunes qui doivent se battre pour survivre, on pense à "Attack the Block" (2011) de Joe Cornish et "Le Labyrinthe" (2014) de Wes Ball... La BD a des héros très jeunes pour un style qui l'ait aussi. L'adaptation est donc faussée d'entrée, les héros sont déjà plus âgés et le genre est tout d'un coup plus sérieux. Dans l'esprit la BD n'y est pas - prétexte...

109640992_726245.jpg (600×251)

Et pourtant David Moreau réussit quelques bons passages frissons avec une mise en scène non dénuée d'envie. Malheureusement il n'est pas aidé par ces jeunes héros. La faute est d'autant imputable aux personnages eux-mêmes que leurs interprètes. Les jeunes comédiens ne sont pas tous au même niveau et sont pour la plupart ennuyeux tandis que les personnages sont inintéressants voir complètement ineptes. Comme souvent chez les teens le premier rôle est attribué à une jeune femme qui est sans doute le personnage le plus maladroitement écrit (médecin en herbe car papa est médecin of course !), une caricature d'ado. Evidemment nos "petits" héros sont le cliché parfait du panel obligatoire (origines et niveaux sociales). Des dialogues ridicules ou vains, des situations intra-ados convenues... etc... Tout repose sur le talent du réalisateur pour le suspense, le frisson, le rythme qui fait surnager ce film qui ne risque certainement pas de réveiller le genre. On dirait une tentative en retard d'une décennie.

 

Note :            

07/20

Commenter cet article

Daisy 13/02/2017 18:54

C'est un gros nanar. Mal écrit, mal joué, mal rythmé... Une succession de clichés et d'emprunts à d'autres films.

Laurent 10/02/2017 13:27

A la lecture de ce billet, il semblerait que mes craintes soient donc confirmées. Dommage.

Selenie 10/02/2017 13:33

Oui en effet, l'adaptation reste comme un simple prétexte à un teen movie classique. Les jeunes comédiens sont, de plus, plutôt médiocres.