Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Tous en scène (2017) de Garth Jennings

21 Février 2017, 14:03pm

Publié par Selenie

Nouvelle production de la société Illumination Entertainment, célèbre depuis peu avec des cartons comme "Moi, Moche et Méchant" (2010), "Les Minions" (2015) et "Comme des bêtes" (2016)... Pour mettre en scène ce film dont le titre rappelle forcément la mythique comédie musicale éponyme (1953) de Vincente Minnelli, la firme d'animation a choisi un néophyte du genre, Garth Jennings. Ce dernier n'a tourné que 2 films jusqu'ici dont "H2G2 : le guide du voyageur galactique" (2005) et signe là son premier film d'animation. Le scénario s'inspire de la nouvelle mode télévisuelle des télé-crochets comme "The Voice" et consort avec la "crédibilité artistique" en plus en y ajoutant l'importance du théâtre.

537433.jpg (530×720)

Dans un monde animalier façon "Zootopie" (2016) de chez Disney/Pixar, un producteur koala ruiné décide de monter un casting géant pour un nouveau spectacle. Qui dit animation dit (souvent !) panel représentatif et clichés bon teint. Les heureux élus sont donc une truie mère au foyer proche de l'esclave ménagère, un porc germanique genre gay danseur, un chameau (personnage sous-exploité), un gorille pas assez viril pour son papa gangster, une porc-epic ado rockeuse au coeur fragile, un trio de grenouilles, une souris blanche jazzman arrogante et égoïste et en prime un quintet de renardes asiatiques... Parsemé de scènes marquantes et sympatiques, parfois franchement drôles et/ou inspirées comme la truie bricoleuse et la truie dansante au supermarché, la caméléon à l'oeil de verre remporte la palme Pierre Richard. Malheureusment il y a de grandes disparités, d'un côté le koala, la souris, la truie, le gorille, le caméléon la porc-epic et l'éléphant prennent 95% de la place, d'autres n'ont que des miettes dont certains avec un potentiel pourtant bien là comme le quintet des renardes.

tousenscene_infos.jpeg (640×360)

Mais dans l'ensemble il s'agit d'un film choral bien mené, maitrisé et rythmé. On est un peu décontenancé devant la "violence" du rebondissement "catastrophe", un tel déluge est trop poussif et extravagant. Côté rythme et émotion comment un tel film aurait-il pu se râter ?! Car en effet avec pas moins de 65 chansons dont la plupart des titres phares et des succès générationnels la production n'a pris aucun risque ! C'est sûr et certain la BO fait son job et permet de passer outre un scénario convenu. de Franck Sinatra à Kanye West en passant par Elton John il y en a pour tous ! A noter que la morale est entre "quand on veut on peut" et "tout est possible tout est imaginable", adages symbolisé par le koala, animal doux et lent qui est ici plutôt énergique et excité. C'est mignon très souvent, drôle régulièrement avec quelques moments émotions. Certainement pas génial mais un divertissement calibré et efficace.

 

Note :           

15/20

Commenter cet article