Les Oubliés (2017) de Martin Zandvliet

par Selenie  -  8 Mars 2017, 16:56  -  #Critiques de films

Voilà un nouveau sujet sur un des faits les plus confidentiels et peu connus de la guerre 39-45, où comment on obligea plus de 2000 jeunes soldats allemands à nettoyer les plages du Danemark, à déminer près de 2 millions de mines allemandes à la fin de la guerre. Plus de la moitié de ces jeunes allemands y perdirent la vie ou furent mutilés... Réalisé et écrit par le cinéaste danois Martin Zandlviet, il connait avec ce film son premier vrai succès puisque c'est son premier film à connaitre une réelle diffusion à l'international après sa reconnaissance au Festival de Toronto et son succès aux Robert et Bodil (Césars danois). Si au casting il n'y a pas de stars quelques acteurs sont apparus dans de grands films. On peut citer Roland Moller (vu dans "Hijacking" en 2013 de Tobias Lindholm), Mikkel Boe Folsgaard (vu dans "Royal Affair" en 2012 de Nikolaj Arcel), Joel Basman (vu dans "Monuments Men" en 2014 de George Clooney) et Louis Hofmann (vu dans "Seuls dans Berlin" en 2016 de Vincent Perez).

21.jpg (471×640)

Le film prend néanmoins un peu de liberté avec les faits. Les opérations de déminage des plages danoises étaient gérées et dirigées par l'armée britannique et ce sont des officiers allemands qui étaient chargés de leur équipe, alors que dans le film les opérations sont conduites par l'armée danoise qui gère elle-même leurs équipes de jeunes allemands. Ce choix peut s'expliquer par une économie de moyens (deux uniformes, lien entre danois ex-occupés et allemands-ex-occupants) pour un scénario linéaire et simple. Mais on ne peut s'empêcher de penser qu'un film plus proche des faits aurait donné un récit plus dense et plus riche (relation danois, britanniques, allemands entre officiers et jeunes...). Pour ce film le cinéaste a opté pour une narration plus simple, on suit donc un groupe de 14 jeunes allemands qui sont sous la responsabilité d'un sergent danois en charge d'une plage à déminer. 14 jeunes allemands qu'on devine être âgés entre 17 et 23 ans environ dont le sergent danois dit d'ailleurs que ce ne sont que des gosses qui appellent leur maman.

237263.jpg (1280×536)

Le sergent danois (excellent Roland Moller primé du Bodil du meilleur acteur) hait les allemands (la scène d'ouverture est là pour bien nous le montrer !) mais finit par s'attacher aux gosses (plus qu'aux allemands, nuances !). Si l'évolution du récit est assez convenu (le sergent danois qui s'attache est une évidence) le jeu des acteurs donne une réelle richesse aux personnages, la détresse des jeunes allemands est magnifiquement retranscrite par des plans serrés, les yeux parlants plus que les dialogues. Une très belle photographie en prime. "Les Oubliés" est un très beau film, poignant et dur sans tomber dans le larmoyant. A voir et à conseiller.

 

Note :               

15/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :