Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Braquage à l'ancienne (2017) de Zach Braff

4 Mai 2017, 07:49am

Publié par Selenie

Ce 3ème long métrage de l'acteur-réalisateur Zach Braff après "Garden State" (2004) et "Le rôle de ma vie" (2014) est le premier dans lequel il ne joue pas. Remake de la comédie "Going in Style" (1979) de Martin Best Braff, il y a modifié 2-3 choses, une idylle et surtout des motivations un peu plus profondes. Outre le film original vu l'histoire, on pense aussi évidemment à la comédie "Casse à Central Park" (2011) de Brett Ratner mais cette fois de genre gérontophile ! Le scénario est signé Theodore Melfi qui vient de connaître le succès avec son premier long métrage en tant que réalisateur-scénariste avec "Les figures de l'ombre" (2017). Le casting se doit d'être particulièrement savoureux pour avoir 3 vieux briscards prêts à braquer leur banque pour recouvrer leur fond de pension. Si on ne présente plus Michael Caine et Morgan Freeman, ces deux-là ont déjà tourné plusieurs fois ensemble ces dernières années sur les franchises millionnaires des "Batman" (2005-2008-2012) et "Insaisissables" (2013-2016).

313963.jpg (493×720)

Par contre on peut présenter l'excellent Alan Arkin, un peu moins connu mais lauréat tout de même d'un Golden Globes pour son rôle dans "Les Russes arrivent" (1966) de Norman Jewison et d'un Oscar pour son rôle de papy héroïnomane dans "Little Miss Sunshine" (2006) de Jonathan Dayton et Valeire Faris. Chez les vieux on a le plaisir de retrouver l'actrice suédoise Ann-Margret sex-symbol des seventies aux 5 Golden Globes, ainsi que Christopher Lloyd, à voir aussi dans le récent et excellent "I am not a serial killer" (2017) de Billy O'Brien. Chez les jeunes on reconnaît le trop rare Matt Dillon, John Ortiz vu récemment dans "Kong : Skull Island" (2017) de Jordan Vogt-Roberts et la très jeune Joey king déjà présente dans le dernier film du réalisateur. Le scénario est limpide et n'offre que trop peu de surprises.

282810.jpg (1280×536)

La crise financière locale qui plombe le trio, le déclic pour l'idée opportuniste, la mise en place du plan, le braquage, l'épilogue, classique, linéaire, assez simple pour qu'un Zach Braff sache le mettre en image pour un divertissement honnête et efficace. Rien de bien sorcier et le risque est bel et bien l'ennui. Heureusement il y a un gros bonus, le trio d'acteurs majestueux qui est venu s'amuser dans cette comédie sans prise de tête. Car oui, le seul véritable atout réside bel et bien dans ce trio Caine-Morgan-Arkin qui s'amuse autant que nous, voire plus. Même si le cabotinage "à l'ancienne" est parfois un peu surjoué (difficulté à marcher, à bouger, à parler... etc...), la caricature est parfois un peu poussive. Néanmoins le charme opère et l'osmose entre les trois acteurs est évidente et savoureuse, assez pour passer un bon moment.

 

Note :            

13/20

Commenter cet article