Deepwater (2016) de Peter Berg

par Selenie  -  26 Mai 2017, 09:45  -  #Critiques de films

Le film relate les évènements de la catastrophe pétrolière du 20 avril 2010 au large des côtes de Floride. Cette catastrophe pétrolière, pyrotechnique et surtout écologique est considérée comme étant le "Tchernobyl pétrolier"... Le scénario se base d'abord sur l'article "Dernières heures du Deepwater Horizon" des journalistes David Barstow, David S. Rohde et Stephanie Saul et paru dans le New-York Times le 25 décembre 2010 tandis que l'un des protagonistes, Mike Williams (joué par l'acteur Mark Whalberg) est consultant sur le film. L'acteur Marl Whalberg retrouve ainsi le réalisateur Peter Berg avec qui il a déjà tourné "Du sang et des larmes" (2014) et qu'il retrouvera ensuite sur "Traque à Boston" (2017). Au casting les deux têtes d'affiche ont déjà connu des catastrophes en mer, ainsi Mark Whalberg était dans "En Pleine Tempête" (2000) et Kurt Russell dans "Poséïdon" (2006), deux films du réalisateur Wolfgang Petersen. Pour l'anecdote Russell tourne pour la première fois avec sa belle-fille Kate Hudson qui l'a elevée (Russell étant le conjoint depuis de nombreuses années de la maman Goldie Hawn).

543663.jpg (531×720)

Le reste du casting est composé du jeune Dylan O'Brien révélé par la saga teen "Le Labyrinthe" (2014-2015-2016), John Malkovitch dans un rôle aussi récurrent (que caricatural malheureusement) et Gina Rodriguez vedette de la série TV "Jane the Virgin" (2014-...). Le scénario est signé du duo Matthew Sand ("Ninja Assassin" en 2010 de James McTeigue) et Matthew Michael Carnahan ("Le Royaume" en 2007 avec déjà Peter Berg et "World War Z" en 2013 de Marc Forster). Pour les besoins du film la plate-forme a été reproduite à 85% ! Un budget adéquate et des moyens techniques considérables pour un film catastrophe d'un classicisme certe efficace mais qui n'approfondit jamais rien d'autre que les effets spectaculaires. Après un début laborieux où on a droit aux adieux familiaux et conjugaux pour bien préparer la fin pour être sûr de faire pleurer dans les chaumières, on a droit aussi à une présentation en règle des personnages principaux avant un charabia technique mal transposé on entre enfin dans le vif du sujet.

25DEEPWATER1-master768-720x494.jpg (720×494)

La  catastrophe en elle-même est juste cataclysmique, un déluge pyrotechnique (mais pas que) absolument impressionnant et effrayant qui nous en mets plein la vue. Techniquement rien à dire c'est puissant. Mais sur le fond il est dommage que le film s'arrête sur ça. En effet les conséquences sont réduites à quelques épigrammes en fin de film alors que les dimensions humaines, financières et surtout écologiques restent finalement bien peu abordés. Peter Berg est un réalisateur solide et efficace assurément mais dénué de toute subtilité, avec ce genre de film ça ne serait pourtant pas une sinécure. Rappelons d'ailleurs que le réalisateur qui devait réaliser le film en tout premier choix était J.C. Chandor, réalisateur des excellents "Margin Call" (2012) et "A Most Violent Year" (2014)... Il a été remplacé après pour divergence artistique... Dommage...

 

Note :             

10/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :