Tonnerre sous les Tropiques (2008) de Ben Stiller

par Selenie  -  15 Mai 2017, 08:24  -  #Critiques de films

7 ans que l'acteur-réalisateur n'était pas revenu derrière la caméra après  "Zoolander" (2001) avec pourtant une idée de film qui daterait de 1987, Ben Stiller expliquant : "L'idée du film est née en 1987. J'avais à l'époque un tout petit rôle dans "L'Empire du Soleil" de Steven Spielberg, et tous mes amis acteurs tournaient des films sur la guerre du Viêtnam : Platoon, Hamburger Hill... etc... auxquels ils se préparaient en suivant pendant deux semainesun semblant de stage commando. En interview, ils ne manquaient jamais de souligner la "dureté" et "l'intensité" de cette expérience qui les avait rendus "solidaires" les un des autres. Je trouvais leurs propos à mourir de rire car ces prétendus stages n'avaient évidemment qu'un très lointain rapport avec les expériences des soldats sur le terrain. Cette façon de se mettre en valeur m'amusait, mais je ne savais pas encore quel parti en tirer."... Effectivement la période 1987 offre son lot de films du genre comme "Platoon" (1987) de Oliver Stone, "Full Metal Jacket" (1987) de Stanley Kubrick, "Hamburger Hill" (1987) de John Irvin, "Le Maitre de Guerre" (1987) de Clint Eastwood, "Outrages" (1989) de Brian De Palma et n'oublions pas, bien que moins guerrier "Good Morning Viêtnam" (1987) de Barry Levinson...

cine-tropic1.jpg (500×254)

Evidemment tous ces films ont servi l'inspiration de Ben Stiller, avec ses co-scénaristes l'acteur Justin Theroux et Etan Cohen (à ne pas confondre avec Ethan Coen frère de Joel !) auteur de la série "Beavis and Butt-Head". L'un des jeux sera notamment de retrouver les références et autres clins d'oeil. Mais si la guerre du Viêtnam sert de toile de fond la véritable idée de génie vient également de la volonté de se moquer de l'industrie du cinéma hollywoodien, en appuyant là où ça fait mal. Ben Stiller précise : "J'ai voulu aussi montrer le fonctionnement d'une grosse machine hollywoodienne dans des situations extrêmes où tout dérape, aussi délirant soit-il, le film reste donc ancré dans une certaine réalité."... En effet on peut penser très fort à certains tournages dont "Apocalypse Now" (1979) de Francis Ford Coppola... Outre l'humour Ben Stiller a voulu les meilleurs pour que la partie guerrière soit la plus réaliste possible. Au niveau technique on peut donc noter au producteur exécutif Eric McLeod ("Pirates des Caraïbes"), le chef décorateur Jeff Mann ("Transformers"), le directeur photo John Toll ("Braveheart" et "La Ligne Rouge"), le conseiller militaire Dale Dye ("Il faut sauver le soldat Ryan")... etc... 

108375.jpg (880×375)

La grande réussite du film se tient à la parfaite et idéale symbiose entre le film de guerre, la comédie burlesque et satirique et un casting qui se donne à coeur joie pour des personnages hauts en couleur. Passons au crible l'équipe... Ben Stiller en acteur en déclin qui croit dur comme fer qu'il est en tournage, Robert Downey Jr (alors réellement ex-has been qui vient de cartonné dans "Iron Man" de Jon Favreau) qui est un acteur façon Actor's Studio mais puissance mille, Jack Black (dans une année grandiose avec "Soyez sympa, rembobinez" de Michel Gondry et "Kung-Fu Panda") en star droguée et azimutée, Jay Baruchel en acteur débutant et en soldat bleusaille, Brandon T. Jackson jouant le black rappeur mais aussi des seconds rôles plus ou moins important avec Nick Nolte, Matthew McConaughey, Steve Coogan, et surtout un Tom Cruise comme vous ne l'aurez jamais vu ! Ce dernier offre quelques moments d'anthologie... Casting qui offre des performances cultissimes, à l'autodérision optimale grâce à des personnages caricaturaux à outrance mais tellement jouissifs et le tout dans un bordel monstre et terriblement fun et délirant qui fourmille de trouvailles et d'idées chaque minute. Un des meilleurs films du genre de ces dernières années. A voir, à revoir, à re-revoir, à conseiller !

 

Note : 

17/20