Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Baywatch : Alerte à Malibu (2017) de Seth Gordon

23 Juin 2017, 19:07pm

Publié par Selenie

Enième adaptation d'une série cu-culte, cette fois c'est "Alerte à Malibu" (1999-2001) transposé sur grand écran et à l'instar des râtés "Starsky et Hutch" (2004) de Todd Philipps et "21 Jump Street" (2012) de Phil Lord et Chris Miller ce film n'est assurément pas une adaptation fidèle à l'esprit de la série. En effet à l'exception notable des bikinis et des noms portés par les naïades il s'agit surtout d'un pastiche satirique plus ou moins assumé. Derrière la caméra on retrouve Seth Gordon, plutôt bon avec ses derniers films "Comment tuer son Boss ?" (2011) et "Arnaque à la carte" (2013). Il n'a pas chose facile à faire avec un scénario calibré "interdit au moins de 17 ans" (aux Etats-Unis ! Simple avertissements chez nous) signé étonnament par des spécialistes du remake d'horreur avec notamment "Freddy contre Jason" (2003) de Ronnie Yu et "Vendredi 13" (2009) de Marcus Nispel. Etonnant car cette version n'a rien d'un film d'horreur et est surtout dans la droite lignée des adaptations graveleuses sus-citées plus haut.

005919.jpg (530×720)

Et donc nous voilà avec l'équipe de baywatch nouvelle génération en ce qui concerne les interprètes mais nous sommes bel et bien avec les personnages fétiches de la série puisque nos héros se nomment toujours Mitch Buchannon, C.J Miller, Sumer Quinn... etc... qui ont aujourd'hui les têtes et les corps de Dwayne Johnson, Zac Efron, Alexandra Daddario (vu en fille de The Rock dans "San Andreas" en 2015 de Brad Peyton), et les moins connus Kelly Rohrbach, Ilfenech Hadera, Jon Bass et en prime une méchante ex-miss Monde 2000, star bollywoodienne avec Priyanka Chopra. Evidemment vous aurez droit à vos guests-stars dont je vous laisse la surprise, qui n'en sera pas une !... Première chose, si le film mise à fond sur le côté sexy (et sexiste diront certains !) force est de constater que les canons de beauté ont évolué un temps soit peu. Les femmes sont moins bimbos et les mecs hyper-bodybuildés (attention à Zac Efron il va exploser à force !).

164413.jpg (960×540)

Bref le choix est ouvertement d'en faire une comédie grasse et fun où la part belle est faite aux physiques de rêves (parait-il !), aux blagues sous la ceinture premier degré et aux scènes d'action qui misent avant tout sur les deux paramètres précédents. Alors soit, il existe un public pour ce potage nauséeux mais le pire reste la mise en scène maniérée aux effets spéciaux râtés. En effet à vouloir jouer la carte parodique du "ralenti" le cinéaste en use et abuse mais, de surcroît, en incrustant du CGI (images de synthèse) hideux et inutile (surtout lors de scènes d'action simple). Sans rapport de fond avec l'esprit de la série originelle on nous impose en plus du lourd et du balourd, résultat pas un rire, de l'ennui et ce, même si il y a 2-3 séquences courtes plutôt sympas et bien amenés...

 

Note :  

06/20

Commenter cet article