Le Capitan (1960) de André Hunebelle

par Selenie  -  26 Juin 2017, 09:19  -  #Critiques de films

Adapté du roman éponyme (1907) de Michel Zévaco, ce film de Cape et d'Epée signe le retour de la même équipe du succès "Le Bossu" (1959). En effet le réalisateur André Hunebelle retrouve Jean Marais et Bourvil dans des rôles similaires avec en prime le retour du méchant culte joué par Guy Delorme éternel méchant des films de Cape et d'Epée que ce soit chez Hunebelle ou Bernard Borderie. Pour l'anecdote Jean Marais jouera dans 7 films de Hunebelle et avec Guy Delorme en ennemi de "Le Bossu" à la saga "Fantomas" (1964-1965-1967)... A noter également que ce film est en fait la seconde adaptation à l'écran après la version "Le Capitan" (1946) de Robert Vernay dans laquelle jouait déjà la comédienne Lise Delamare (dans des rôles différents).

4200090.jpg (532×720)

Outre le duo Marais-Bourvil il y a évidemment l'atout charme dévolu ici à l'actrice italienne Elsa Martinelli, connu plus tard surtout dans le film "Hatari !" (1962) de Howard Hawks aux côtés de John Wayne... Les points communs avec "Le Bossu" sont innombrables et on ne peut qu'être déçu par la comparaison. Jean Marais est une fois de plus un nobliaux très loyal à son roi, Bourvil est le laquais poltron mais fidèle. L'évolution du récit est la même poussant jusqu'au dernier acte quasiment filmé à l'identique. Sans réelle surprise dans l'intrigue elle-même le film pêche surtout dans ses scènes d'action où les chorégraphies semblent moins abouties et sont parasitées par un montage et un découpage laborieux.

2997658877_1_9_1WxrlRMo.jpg (600×397)

Heureusement quelques scènes sauvent le film avec notamment l'excellente séquence où Bourvil joue les artistes avec un cheval particulièrement talentueux. En règle général les meilleurs scènes sont d'ailleurs avec Bourvil qui pousse aussi la chansonnette. Ca reste un divertissement populaire qui touche encore la corde sensible de la nostalgie d'un cinéma qui n'existe plus. Jean Marais étincelant et Bourvil aussi touchant que drôle reste les atouts majeurs du film. 

 

Note :           

12/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :