Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Pet (2016) de Carles Torrens

28 Juillet 2017, 12:25pm

Publié par Selenie

Voilà un petit film de genre qui offre quelques belles surprises. Le réalisateur espagnol Carles Torrens s'est déjà fait remarqué lors de festivals avec des fils d'horreur comme "Apartment 143" (2011) et "Sequence" (2013) ce qui lui a permis de pouvoir voir un peu plus grand. Le scénario est signé du prometteur Jeremy Slater déjà auteur du film d'horreur "Lazarus Effect" (2015) de David Gelb et de "Les 4 Fantastiques" (2015) de Josh Trank. Au casting pas de stars mais on remarque forcément l'acteur Dominic Monaghan, reconnu depuis qu'il a joué le hobbit Merry dans la saga "Le Seigneur des Anneaux" (2000-2001-2003) de Peter Jackson. A ses côtés la belle est interprétée par Ksenia Solo, remarquée en concurrente dans "Black Swan" (2010) de Darren Aronofsky mais depuis surtout reconnue dans diverses séries TV, comme Jennette McCurdy par ailleurs.

poster.jpg.65cdf1f15aeb3b6fe4112f41e8ed7493.jpg (300×400)

On suit donc un homme seul, sans ami, plutôt timide qui croise la route d'une ancienne camarade d'école dont il était amoureux. Malheureusement cette dernière ne le reconnait pas et, après une dernière humiliation il décide de l'enlever et de la séquestrer dans une cage placée dans une cave du chenil où il travaille... Jusqu'ici rien de bien innovant, une trame plutôt classique dans le genre. Mais c'est avant le twist assez énorme, en tous cas particulièrement judicieux  qui arrive par contre un peu trop tôt et de façon à nous laisser un tout petit peu perplexe. Néanmoins, alors qu'on se croit plutôt dans un torture porn banal ce twist relance l'intérêt du film. Tout à coup on se retrouve dans une sorte de syndrôme de Stockholm à l'envers.

Le point fort du film réside ensuite dans l'évolution des personnages, progressivement bourreau et victime jouent à un jeu dangereux. Plutôt fascinant à partir du twist il y a malheureusement deux gros soucis qui créent incohérences et invraisemblances. Le premier c'est qu'on se demande pourquoi un tel mec collant n'a pas été "évincé" dès le début ?! (toujours vis à vis de ce qu'on apprend après)... Et enfin, comment expliquer que la police ne fouille pas les lieux d'une disparition inquiétante ?! Ces deux points retirent au film le moyen de devenir un must du genre et plombe surtout notre engouement. Dommage car l'ambition et l'idée d'un tel scénario est carrément bon. On salue les performance des deux acteurs principaux. Un film de série B qui avait les moyens d'être un cran au-dessus sans ses petites maladresses mais qui reste assez jouissif et vicieux pour être un minimum apprécié.

 

Note :            

11/20

Commenter cet article