Rage (2018) de Rustam Mosafir

par Selenie  -  26 Juillet 2018, 12:12  -  #Critiques de films

Production russe en Direct-to-Video chez nous, signé d'un réalisateur inconnu dont la carrière se résume à quelques titres inédit hors des frontières russes. Au vu de sa distribution cahotique hors Russie le film est doté de plusieurs titres, en V.O. "Skif", en Version Anglaise "The Scythian" et connu en France sous le titre "Rage" et plus rarement "Le Dernier Scythe"... Le réalisateur-scénariste-acteur de 35 ans, Rustam Mosafir a réuni un budget de 2,7 millions de dollars pour ce film d'action historique teinté de fantastique. Outre le cinéaste, également devant la caméra, le casting est à l'image de son équipe technique à 100% russe et donc très peu connu hors de leur pays.

Résultat de recherche d'images pour "Rustam Mosafir film"

Le héros est incarné par Aleksey Faddeev qui a déjà travaillé avec son réalisateur sur la série TV "Rozysk" (2013-2015), l'expérimenté Yuriy Tsurilo vu dans le drame "Le dernier Voyage de Tanya" (2010) de Aleksey Fedorchenko et le film d'aventure fantastique "La légende de Viy" (2014) de Oleg Stepchenko, et enfin Aleksandr Kuznetsov qui a été remarqué au dernier Festival de Cannes grâce au film tout aussi remarqué "L'Eté" (2018) en V.O. "Leto" de Kirill Serebrennikov. L'histoire se déroule au VIIIème siècle en pleine période des Grandes Invasions, entre le déclin du peuple Scythe et les origines de la Principauté de Kiev mais le film n'a d'historique que les décors et l'époque, le reste reste une fiction à l'imagination foisonnante mais sans rien de tangible au niveau des faits. On suit donc la quête d'un guerrier qui part à la recherche de sa femme et de son fils enlevés par une tribu scythe, des mercenaires payés par un mystérieux commanditaire... Premier constat, ce commanditaire n'est mystérieux que sur le papier tant il est évident dès le début. Suspense zéro ! Par contre on salue les décors et les costumes, les paysages sont magnifiques (tournage en Crimée en 2016) et en prime un casting alléchant grâce à des vraies "gueules" parfaitement à l'image de ce qu'on peut attendre de ce genre de film. Le scénario est assez classique mais plutôt bien construit et d'une réelle efficacité.

On reste intérressé avec un bon rythme et des personnages charismatiques. Malheureusement Rustam Mosafir est un réalisateur clairement médiocre, qui se regarde filmé avec une prétention de tous les instants. Faire bouger la caméra dans tous les sens et multiplier tous les mouvements possibles ne fait pas obligatoirement un bon metteur en scène, qui plus est quand celui-ci se laisse aller à un style clippesque qui pourrait donner mal au crâne à quelques uns. Particulièrement maladroit notamment dans les scènes de combat, la caméra ayant toujours la bougeotte on ne peut apprécier pleinement les séquences alors même qu'on devine une certaine qualité dans les chorégraphies d'action. Dommage... En conclusion Rustam Mosafir signe un long métrage divertissant, aux qualités appréciables mais qui pêche par le manque de talent de son propre réalisateur. A priori, les russes eux-mêmes ne s'y sont pas laissé avoir avec un box-office de seulement 130000 dollars soit environ 5% du budget !

 

Note :             

09/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mr Vladdy 29/07/2018 10:36

J'ai bien aimé ce film. C'est très classique et prévisible mais ça marche bien et comme je dis dans mon avis, c'est généreux dans l'action en plus. Après, je suis d'accord avec toi que le traitre on devine très vite qui c'est et que les décors sont magnifiques :)