22 Miles (2018) de Peter Berg

par Selenie  -  31 Août 2018, 07:50  -  #Critiques de films

Le duo Peter Berg-Mark Wahlberg commence à faire une filmo qui s'avère particulièrement efficace à défaut d'être toujours parfaite. Le réalisateur et son acteur, tous deux co-producteurs, se retrouvent ainsi après "Du Sang et des Larmes" (2013), "Traque à Boston" (2016) et "Deepwater" (2016) pour un nouveau film d'action qui plonge cette fois dans la guerre des ombres, au sein du pire des réseaux secrets d'espionnage. Le projet voit le jour après la rencontre non prévue entre Peter berg alors en plein boulot pour son film de guerre "Du Sang et des Larmes" avec la romancière Lea Carpenter lors d'une séance de décicace pour son roman "Onze Jours" qui a pour thème un drame familial dans la communauté du groupe d'éilte de l'armée américaine des Navy Seal, elle-même ayant eut un père membre de ce groupe. Chacun appréciant les qualités de l'autre, à force de rencontres et en regroupant leur documentation respective le duo Berg-Carpenter en vient à cette histoire de thriller d'action mêlant des faits extrêmement réalistes même si le mystère enveloppe idéalement les fantasmes sur ce monde inconnu de l'espionnage guerrier géo-politique.

Résultat de recherche d'images pour "22 MILES film blog"

Outre leurs relations respectives et leurs documentations, l'équipe s'est aussi inspirée d'autres films comme "Munich" (2005) de Steven Spielberg et  "Zero Dark Thirty" (2012) de Kathryn Bigelow, notamment sur la manière de gérer l'équilibre entre émotion et action. On suit donc une équipe d'agents de la CIA du groupe Ground Branch ("unité de terrain", groupe existant réellement !) qui est à la recherche d'explosif extrêmement rare et puissant. Lors de cette recherche ils doivent exfiltrer un agent double qui détient un code permettant de retrouver les produits en question... A la tête de ce groupe évidemment le solide Mark Wahlberg qui est entouré John Malkovitch déjà vu dans "Deepwater", Lauren Cohan issue de la série TV à succès "The Walking Dead" (2011-2018), Ronda Rousey ex-championne de MMA déjà vue dans "Fast and Furious 7" (2015) de James Wan et surtout de Iko Uwais autre phénomène des arts martiaux révélé par "Merantau" (2009) et "The Raid" (2012) tous deux de Gareth Evans. Pour le tournage, l'équipe s'est entouré de consultants venus des Navy Seal, des Rangers, de la CIA mais aussi des experts informatiques pour coller au plus près des réalités du terrain. Et outre les moyens techniques pour les besoins du film on reste impressionné par la logistique d'un tel film et, par ricochet, de telles opérations para-militaires. Dans un premier temps, malgré une ouverture ultra-efficace, l'intrigue a bien du mal à se mettre ne place dans un contexte cohérent sans doute à cause du passé mis en avant du personnage central joué par Mark Wahlberg. S'ils joue un personnage particulièrement intéressant (bi-polaire ayant des difficultés à gérer sa colère) le scénario insiste trop sur son passé. Quelques minutes de moins pour laisser, au contraire, quelques minutes de plus aux autres membres du groupe aurait été une bonne idée.

En effet, comment arrive-t-on dans ce genre de groupe secret ?! Si un des membres féminins (Lauren Cohan) sort du lot les autres sont laissé pour compte. Un bon point pour le méchant, même s'il est un peu sous-exploité, joué par Sam Medina une belle gueule abonnée aux salopards déjà vue dans bon nombre de productions. Néanmoins, une fois les bases de l'intrigue posées on se prend au jeu sans difficultés avec un suspense bien présent et surtout une tension toujours palpable. Ensuite, on constate que le film repose essentiellement sur deux paramètres, l'action pure et enfin le propos de fond. Niveau action on est servi, les gunfights sont hyper efficaces même si ça frôle parfois l'invraisemblance dans le contexte d'aujourd'hui (pas de police !? pas de publics ?!), des séquences qui doivent aussi beaucoup aux performances toujours hallucinantes de Iko Uwais et ce, même si Peter Berg est plus inspiré dans les gunfights que pour les arts martiaux. Niveau propos on a rarement été aussi loin dans le cynisme avec un héros qui dit les choses telles qu'elles sont, soit un savant mélange de lucidité et de folie qui nous laisse pantois, voir stoïque devant un constat aussi froid et terrifiant sur la géo-politique qui nous entoure de mystère. En conclusion, un film d'action nerveux et maitrisé, pas parfait mais diablement efficace, un divertissement qui fait aussi froid dans le dos. En cas de succès, s'attendre à une suite qui est de toute façon déjà annoncer sous le titre "Mile 22 Sequel" (2020)...

 

Note :                

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Siloé 05/11/2018 21:50

J'ai dans l'idée que c'est un super film d'action : d'hyper science fiction.
Idéal pour les dimanches à météos toutes pourrites :))