Les Municipaux, ces héros (2018) des Chevaliers du Fiel

par Selenie  -  19 Octobre 2018, 09:23  -  #Critiques de films

Ce film est le premier 100% siglé et signé Chevaliers du Fiel, célèbre duo comique qu'on avait déjà vu dans "Repas de Famille" (2014) de Pierre-Henry Salfati. Ce dernier avait déplu au duo se sentant lésé du projet notamment à cause de innocence du milieu du cinéma. Cette fois le duo, formé de Eric Carrière et Francis Ginibre, rejoue un de leur spectacle le plus fameux sur un long métrage. Le sketch "La Brigade des Feuilles" (2009) a d'abord été rallongé avant d'être placé au centre même d'un spectacle puis une série TV a été adapté avant, suite logique, d'arriver sur le grand écran. Alors évidemment on ne peut qu'être circonspect puisque la très grande majorité des adaptations des versions courtes comiques au cinéma ont été des déceptions énormes, allant du médiocre au nanard et navet oubliable. On peut citer ainsi les non regrettés "Chouchou" (2003) et "Coco" (2008) avec et d'après Gad Elmaleh, "Brice de Nice" (2005) de et d'après Jean Dujardin, puis "Cyprien" (2009) avec et d'après Elie Semoun... Rien de bien encourageant donc...

Résultat de recherche d'images pour "LES MUNICIPAUX, CES HÉROS film"

Si les deux compères assurent la réalisation et les rôles principaux seul Eric Carrière signe le scénario adapté de cette histoire qui s'intéresse aux agents municipaux et, surtout, et se jouant de leur réputations souvent peu flatteuses à l'instar des agents de l'équipement ou des facteurs. Nos deux comiques se sont entourés d'aucune star mais de têtes bien connues de nos comédies avec Bruno Lochet ex-Deschiens, Sophie Mounicot, Lionel Abelanski, Marthe Villalonga et Annie Gregorio. Le tournage s'est déroulé dans la petite ville de Port-Vendres qui existe donc vraiment que les deux cinéastes en herbes décrivent ainsi : "Quand on arrive sur ses hauteurs, on comprend, en un seul coup d'oeil, qu'elle a eu une histoire. C'est un port à la fois ouvert et protégé. Les Romains l'avaient d'ailleurs élu "plus beau port de France"... Ils précisent par ailleurs qu'ils aimeraient que Port-Vendres connaissent une mise en lumière semblable à Saint-Tropez ou Bergues respectivement connus grâce au succès énormes de "Le Gendarme de Saint-Tropez" (1964) de Jean Girault et "Bienvenue chez les Ch'tis" (2008) de Dany Boon... Premièrement ils ont raison, Port-Vendres est un bien joli port. Ensuite on retrouve parfaitement l'atmosphère et le style d'humour correspondant bien à leur sketch originel symbolisé par la chanson des Municipaux. D'ailleurs ça rejoint aussi le premier bémol, un bon nombre de gags sont déjà connus car issus aussi logiquement de leur sketch.

On sent pourtant un gros travail d'adaptation et un réel soucis d'avoir un scénario assez dense avec des nouveaux personnages hauts en couleur, à la fois différents de nos "héros" et restant dans la mouvance des fonctionnaires municipaux tel que les conçoivent les deux auteurs.Très caricatural (évidemment !) et usant des clichés le film reste particulièrement fidèle au sketch donc l'humour reste efficace même si les zygomatiques sont cette fois moins surpris. On reste dans la moquerie sympathique et amicale même si les municipaux prennent cher ! Il aurait fallu une intrigue un chouïa plus fouillée et un rythme un soupçon plus soutenu pour vraiment convaincre pleinement. Néanmoins, ceux qui aiment les Chevaliers du Fiel apprécieront un minimum, les autres n'iront de toute façon pas les voir. Si ça manque un peu d'audace sur le fond il n'en demeure pas moins que le duo offre une comédie sympa et plaisante bien au-dessus de leur prédécesseurs cités plus haut ce qui est déjà un pari osé et gagné à défaut d'être une réussite totale. Un bon moment.

 

Note :           

 

09/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

zhurricane 21/10/2018 18:12

Ta note est un peu sévère par rapport à la description que tu en fais.

Selenie 22/10/2018 10:55

Pas du tout... C'est quasi moyenne (équivaut à 9,5/20 soit 4,75/10 etc...) J'explique bien que c'est sympa si on est fan, mais que si c'est par moment drôle ça reste trop peu surprenant si on connait le sketch d'où une note mi-figue mi-raisin...