Casse-Noisette et les Quatre Royaumes (2018) de Lasse Hallström et Joe Johnston

par Selenie  -  30 Novembre 2018, 04:40  -  #Critiques de films

Nouvelle production Disney en Live du célèbre conte et ballet, la firme aux grandes oreilles n'avait jusque là jamais adapté cette oeuvre à l'exception notable de plusieurs séquences dans le film "Fantasia" (1940). Ce projet est une adaptation très libre mais rappelons que le conte originelle est "Casse-Noisette et le Roi des Souris" (1816) de Ernst Hoffmann, puis a connu une adaptation peu fidèle (1844) de Alexandre Dumas avant que cette dernière oeuvre soit choisie pour le ballet "Casse-Noisette" (1892) de Tchaïkovski... Comme le précise le réalisateur Lasse Hallström : "Chacune des mises en scène qu'a connues ultérieurement ce ballet unique, il n'a cessé d'évoluer grâce à l'esprit de ceux qui les créaient. Nous avons fait de même : nous avons apporté encore du nouveau à l'histoire..."... Le film fut tourné sous la direction de Lasse Hallström connu notamment pour les films "Gilbert Grape" (1993) et "Le Chocolat" (2000). Mais après le tournage il semble que de nombreux reshoots ont dû être tourné. Ces reshoots ont été assuré par Joe Johnston suite à l'indisponibilité de Hallström ; vu le travail important de Johnston la Directors Guild of America a accepté de créditer les deux cinéastes, Hallström étant d'accord et restant superviseur en post-production...  Rappelons que Joe Johnston est le réalisateur des succès "Chéri j'ai rétréci les gosses" (1989) et "Jumanji" (1995)...

Résultat de recherche d'images pour "CASSE-NOISETTE ET LES QUATRE ROYAUMES film"

L'héroïne est interprétée par la jeune Mackenzie Foy révélée comme la fille du couple Cullen dans "Twilight : Révélation" (2011-2012) de Bill Condon et surtout remarquée dans "Interstellar" (2014) de Christopher Nolan. Elle est entourée de Keira Knightley qu'on avait pas revu depuis "Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar" (2017) de Joachim Ronning et Espen Sandberg, de Helen Mirren vue cette année dans "La Malédiction Winchester" (2018) des frères Spiering et de Morgan Freeman qu'on avait pas vu depuis "Braquage à l'Ancienne" (2017) de Zach Braff. On remarquera le rôle important joué par le méconnu Jayden Fowora-Knight entre-aperçu toutefois dans "Ready Player One" (2018) de Steven Spielberg... La première chose qui frappe est la qualité des décors et des costumes. Les effets visuels sont magnifiques et les costumes sont sublimes mais l'univers ressemble beaucoup trop à d'autres films précédents et, en premier lieu, à "Alice au Pays des Merveilles" (2010) de Tim Burton. Le pire reste le scénario, convenu et cousu de fil blanc l'aventure est un ersatz  d'autres films déjà vu, copié sur le canevas habituel du genre.

Heureusement cette histoire reste un récit universel qui a fait ses preuves surtout auprès des enfants. Rien d'extraordinaire donc mais ce conte est assez féérique pour combler une séance familiale. Si on peut accepter une réécriture des contes et/ou du ballet on reste néanmoins perplexe sur le fait que "Casse-Noisette" est quasiment absent ou, du moins, n'a plus rien à voir avec ce qu'il est normalement. En conclusion c'est un conte divertissant et coloré mais sans audace ni réelle originalité.

 

Note :            

12/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Siloé 20/01/2019 16:40

L'histoire est super basique, mais le film est un vrai petit baume pour les yeux.