2000-2009 : Remake, reboot, superhéros, adaptation

par selenie  -  16 Janvier 2010, 11:04  -  #Bilan et résumé

REMAKE, REBOOT...

Ces dix dernières années le cinéma a vu exploser les productions de remakes et reboots. Moyen de faire des films à moindre frais et qui peut rapporter gros. Après l'incroyable prise de risque avec "Titanic" les studios sont devenus frileux sur le budget, faire un film en se reposant sur le succès et l'aura de vieux classiques apporte une sécurité que les studios pensent sûre.

http://www.edouardherriotlivry.ac-creteil.fr/IMG/jpg/la_planete_des_singes_planet_of_the_apes_1967_diaporama_portrait.jpghttp://media.zoomcinema.fr/photos/270/photo-du-film-la-planete-des-singes-2.jpg

On voit apparaitre des remakes de classiques qu'on croyait intouchables ; "La planète des singes" (2001) de Tim Burton qui accepte ce film de commande (Que n'a-t-il pas fait ?!), "Ocean's eleven" (2002) de Steven Soderbergh qui reprend "L'inconnu de Las Vegas" (1960) avec le RatPack, "Le vol du Phoenix" (2005) remake de la veriosn de 1965 de Robert Aldrich, "Fame" (2009) remake du film culte de Alan Parker... Et j'en passe et des meilleurs...

http://www.virginmedia.com/images/1controversial-gal-texas-chainsaw-massacre.jpghttp://c8.img.v4.skyrock.net/c88/sleazy-rose/pics/1187813394.jpg

Mais sans aucun doute le remake a gagné ses heures de gloire avec les grands classiques du film d'horreur : "Massacre à la tronçonneuse" (2004) honnête reprise du chef d'oeuvre de Tobe Hooper, "Amityville" (2005), "Hitcher" (2007) fade comparé à l'original de Robert Harmon, "Halloween" (2007) ou encore "La dernière maison sur la gauche" (2009) remake du film de Wes Craven.

La Colline a des yeuxhttp://www.yozone.fr/IMG/jpg/lcady_2_08_1200.jpg

Tous ces remakes réalisés par des tacherons des studios, plus techniciens copieurs que des réalisateurs talentueux. A noter l'entrée en force des réalisateurs français dans ce domaine avec des réussites sympas et efficaces comme Alexandre Aja et son solide "La colline a des yeux" (2006) remake du film culte de Wes Craven (1977).

Dans un autre genre, le reboot est devenu le truc en plus des studios (ils sont très originaux !). Le reboot a tout du remake mais onpourrait dire en pire... Autant le remake peut être un hommage à l'original ou une simple pompe à fric autant le reboot veut faire oublier le passé !

http://www.linternaute.com/television/serie-tv/dossier/records-series/images/startrek.jpghttp://static.guim.co.uk/sys-images/Film/Pix/pictures/2008/11/11/2startrek460.jpg

On a donc voulu refaire du nouveau avec "Batman begins" (2005) suivi de "The dark Knight" (2008) de Christopher Nolan, faire oublier la déception "Hulk" (2002) avec "L'incroyable Hulk" (2008) par le français Louis Leterrier, faire revivre la franchise "Star Trek" (2009) par JJ abrahams... La bonne nouvelle comparée au remake de base est que le reboot a plutôt fonctionné jusqu'ici... Attendons la suite car Hollywood nous promet une collection avec les futurs "Les griffes de la nuit" ou encore "Les 4 fantastiques".

SUPERHEROS

Le début des années 2000 est peuplé de superhéros... Plus encore que les remakes les studios visitent et revisitent tous ce que peut offrir les BD, comics et autres mangas.

http://cine-serie-tv.portail.free.fr/actu-cine/22-09-2009/x-men-4-c-est-pour-de-bon-cette-fois/x_men_affr_final_3.jpg

"X-Men" (2000) de Bryan Singer lance la mode, son succès va donner une décennie placée sous le signe des superhéros. Les années 90 avaient surtout vu Batman celle des années 2000 va voir apparaitre un panel beaucoup plus important. Suivra donc "Spiderman" (2002) de Sam raimi, carton mondial... Ces deux derniers films verront leurs suites voir le jour ; ça ne se démentira pas, un succès et la franchise est créée ! "Daredevil" (2003) de Mark Seven Johnson en est un bon exemple, succès médiocre pas de suite. Ce film sonne une traversée difficile pour le genre. Les suites de "X-Men" et de "Siderman" cartonne partout tandis que les nouveaux titres peinent comme "Hulk" (2002) de Ang Lee, "Van Helsing" (2004) de Stephen Sommers, "The punisher" (2004) de Jonathan Hensleigh, "Catwoman" (2004) de Pitof ou "Elektra" (2005) de Rob Bowman... A croire qu'il faut apprendre les trucs et astuces du genre !

http://www.dso.co.uk/spiderman2.jpg

"Hellboy" (2004) de Guillermo Del Toro sort du lot mais il faut attendre encore un peu. "Les 4 fantastiques" (2006) de Brett Rattner a sa suite mais ça ne prend pas vraiment. Cette même année le réalisateur de "X-Men" sort "Superman Returns" (2006) mais pour un tel film c'est un bide. "Ghost Rider" (2007) par le réalisateur de "Daredevil" est tout aussi râté... un réalisateur qu'on risque de ne plus revoir !

http://pagesperso-orange.fr/jcmy/Indestructibles(1).jpg

Le seul film qui cartonne au box-office durant cette période avec "Hellboy" est un film d'animation de Pixar ; "Les indestructibles" (2004) revisite le monde des superhéros de belle manière, plein de trouvailles et de clins d'oeils sans oublier l'humour. A voir.

http://mootpoint.wrenkin.net/wp-content/uploads/2008/05/iron_man_movie_image_robert_downey_jr_as_tony_stark_s.jpghttp://l.yimg.com/eb/ymv/us/img/hv/photo/movie_pix/columbia_pictures/hancock/_group_photos/will_smith6.jpg

Il faut attendre la fin de la décennie pour voir les Studios revenir avec des oeuvres efficaces et réussies. "Iron Man" (2008) de Jon Favreau et "Hancock" (2008) de Peter Berg ouvre le bal avec deux des plus gros succès de l'année... Et notons que les deux réalisateurs ont commencé par le monde de la comédie et ça se voit dans leurs films là.

http://clarkkent81.files.wordpress.com/2009/03/watchmen1.jpg

Cette année 2009 est aussi pas mal dans le genre... "Push" de Paul McGuigan, pas parfait mais offre un film de superhéros plus discrets, moins explosif mais qui n'est pas sans surprises. La vraie surprise vient de "Watchmen" de Zack Snyder, un film épatant, original où les effets spéciaux n'enlève rien à la psychologie des personnages.

On voit aussi poindre le premier d'une autre pseudo-franchise "X-Men origins : Wolverine" de Gavin Hood (réalisateur de "Mon nom est Totsi" !!! Qu'est-il venir faire là-dedans ?!)... Tant qu'il y a des personnages il semble que Hollywood va comme à a son habitude faire les mêmes films en interchangeant seulement les visages !.. Et c'est pas fini pour les années à venir avec "The avengers" ou "Thor" déjà lancés.

ADAPTATION SERIES TV

Une chose s'est accélérée également ce sont les adaptations de séries TV... Comme les remake ou les suites à répétition il s'agit d'un énième filon pour ne pas trop se fouler, surtout lorsqu'on voit le peu de respect que les studios ont pour les séries originelles.

http://www.feminimix.com/local/cache-gd2/34e5f39de93eaac77f453e56c2261fe9.jpghttp://images.eonline.com/eol_images/Entire_Site/20090123/425.charliesangels.liu.diaz.barrymore.lc.012309.jpg

Après les premières tentatives des années 90 comme "Mission impossible" (1996), "Chapeau melon et bottes de cuir" (1998) , "Wild wild west" (1999) les studios vont accélérer la production de ce type de films. Adapter des séries cultissimes du petit écran, à l'instar des BD et autres comics, donne des paramètres de sécurité aux producteurs en ce qui concerne la chance de succès. Hollywood en a l'habitude, succès égal suites... "Mission impossible 2" (2000) de John Woo est le premier du genre ; cette adaptation de la série est surement le plus grand foutage de gueule du genre tant les films n'ont strictement rien à voir avec la série. L'autre succès qui donnera lieu à des suites est "Charlie et ses drôles de dames" (2000) de McG, joyeux délire pour certain mais tout aussi éloigné de la série originelle que peut l'être "Mission impossible".

http://image.toutlecine.com/photos/a/b/s/absolutely-fabulous-tv-27-g.jpghttp://a0.img.v4.skyrock.net/a0d/miss-baye/pics/1434374137_small.jpg

Les français s'y mettent aussi avec la même déconvenue qualitative. "Absolument babuleux" (2001) de Gabriel Aghion d'après la série culte "Absolutly fabulous" ; le film perd de la causticité et le cynisme qui en est l'essence même. "Belphégor le fantôme du Louvres" (2001) de Jean-Paul Salomé, adaptation de la série culte des années 60 est tout aussi râté, l'ambiance et le mystère étant complètement occulté.

http://byfiles.storage.live.com/y1pblZeIvpsBYBHCGZrUNnuKbhPDxSK_nfnoXl02A_pVXfWO0NDgQHAfxSlYXUklaLGoaGSkME1QAwhttp://www.theflickchicks.com/flick-chicks/images/movie-photos/The%20Flick%20Chicks%20Movie%20Reviews%20critics%20Starsky%20&%20Hutch.jpg

L'un des films que j'attendais le plus à l'époque est l'adaptation d'une des meilleures séries des années 70... "Starsky et Hutch" (2004) de Todd Philipps est une déception énorme. Un casting plutôt bien choisi, un travail fidèle à l'image mais à l'humour potache aux antipodes de la série. Les français ne sont pas en reste avec Yvan Le Bollo'ch et Bruno Solo qui adapte leur série à succès "Caméra café" sous le titre "Espace détente" (2005). Mais adapter une sitcom de 5mn en un long métrage de 1h30 ce n'est pas la même chose. Leur seconde tentative "Le séminaire" (2009) de Charles Némès est plus cohérent et plus corrosif. La France s'attaque à une série plus ancienne mais plus culte avec "Les chevaliers du ciel" (2005) de Gérard Pirès ; évidemment choisir le réalisateur de "Taxi" n'est pas une superbe idée. Le film est tout simplement très mauvais malgré un casting excellent mais qui surjoue. Le seul bon point est la magnifique mise en scène des plans aériens.

http://720lignes.blog.lemonde.fr/files/2009/05/bewitcheddickyorkandelizabethmontgomery.1241883345.jpghttp://www.linternaute.com/sortir/cinema/diaporama/07/carriere/nicole-kidman/ma-sorciere-bien-aimee.jpg

L'Amérique accélère encore leurs adaptations... "Ma sorcière bien-aimée" (2005) de Nora Ephron. Avec cette dernière on pouvait s'attendre à un petit film sentimentale plutôt bien fait. Il en est rien, le film place l'intrigue au sein du nouveau tournage de la série ?! Histoire extrapolée donc, rien à voir, dommage lorsqu'on voit le casting idéal. La même année sort sur les écrans "Shérif fais-moi peur" de Jay Chandrasekhar est tout assui pitoyable ; jolies pin-ups, une Daisy joué par une pouf superficielle et le duo star font des héros des abrutis... Bref comme souvent on oublie ce qui fait la série.

http://www.lovemarks.com/media/image/miami-vice_lg_html.jpghttp://www.linternaute.com/cinema/image_diaporama/540/miami-vice-deux-flics-a-miami-14627.jpg

La France adapte une oeuvre télévisuelle culte qui était très réaliste, "Les brigades du tigre" (2006) de Jérôme Cornuau. Le film est un film populaire, avec un gros casting et un scénarioprenant. Malgré les libertés prises le film est un bon divertissement ; on peut regretter par exemple le caractère très différent de Valentin entre les deux versions. En 2006 Michael Mann nous joue la nostalgie en adaptant sa série culte des années 80, "Miami Vice" (2006) est une des meilleure adaptation série. Tout en modernisant l'ensemble l'ambiance est là, le grain est bon, le casting est parfait. Peut-être peut-on titiller sur la trame générale.

L'évènement 2007 fut sans aucun doute le film "Les simpsons", dessin animé culte et carton télévisuelle depuis des années ; le succès sera aussi au rendez-vous au cinéma.
Cette même année 2007 voit sortir sur les écrans une suite "X-Files : regeneration" de Chris Carter 10 ans après le premier. Bizarrement ( réalisé pare son créateur) bien moins réussi que le premier opus (réalisé par un des réalisateurs attitré de la série).

Avec "Miami Vice", "X-files" il est clair que les meilleures adaptations séries sont aussi celles qui ont dans l'équipe au moins un des maitres de la série (réalisateur, producteur...). Ce sera encore plus vrai avec "Sex and the city - le film" (2008) de Michael Patrick King. Même casting, même réalisateur, même producteur... et au final un film fidèle, quasi un épisode plus long mais qui fonctionne parfaitement sur grand écran.

http://www.viedegeek.fr/public/Septembre/6990.jpghttp://www.toutelatele.com/IMG/arton21784.jpg

"Max la menace" (2008) de Peter Segal est un film moyen mais pas si mal au vu des autres adaptations. Disons que l'humour est moins subtil. Steve Carrel dans le rôle principal est un très bon choix et le film n'est pas si mauvais... Tout le contraire  de "Dragonball Evolution" (2009) de James Wang un des pires navets de ces dernières années... Tout est dit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

eelsoliver 18/01/2010 10:16

Remakes, nombreuses suites, adaptations séries ou jeux vidéos voire retour aux origines: voilà le triste constat d'un cinéma USA incapable d'écrire un scénario original