Avant l'hiver (2013) de Philippe Claudel

par Selenie  -  30 Novembre 2013, 06:21  -  #Critiques de films

Une petite déception que ce film au fond mélancolique, entre drame et thriller. Le réalisateur signe ici son troisième long métrage après le beau drame "Il y a longtemps que je t'aime" (2008) et la petite comédie "Tous les soleils" (2010), il retrouve ainsi par la même occasion l'actrice Kristin Scott-Thomas (premier rôle sur "Il y a longtemps...") qui se retrouve ici à sauver les meubles avec ce rôle peu étoffé ; "je ne voulais pas faire d'elle une femme qui se contente de jardiner, enfermée dans sa propriété" dixit le cinéaste, mais c'est pourtant bien ce quse passe ! Même si uen culpabilité se cache derrière c'est bien la puissance émotionnelle de l'actrice qui permet d'exister.

Avant l'hiverhttp://www.lefigaro.fr/medias/2013/11/26/PHO1875d41e-55e0-11e3-add4-2ac67d8b4a59-805x453.jpg

En tous cas le spitch sous-entend un adultère entre le médecin et une jeune femme avec en fond un passé commun entre le couple du médecin et leur ami de fac... Bref on veut nous plonger dans un thriller intimiste et psychologique mais on termine le film en ne comprenant pas la tragédie... En effet pourquoi le médecin en fait des silences et des secrets d'une chose, au final, qui n'a rien de répréhensible ?! Des scènes sont aussi incohérentes que ridiculent comme celle où il se fâche avec son ami plutôt que de s'expliquer, ou celle dont la conclusion est que de croiser une connaissence dans un parc est bizarre !... Le fil conducteur est la livraison des roses, si on peut passer sur l'origine il est étonnant que cette livraison ne stoppe pas à un moment approprié. Jamais les faits du médecin ne sont cohérents, et même si une certaine dépression/déprime sert de prétexte il y a des limites à la stupidité d'un homme neuro-chirurgien. Ne suis-je pas passé à côté de ma vie ? Question existentielle pertinente mais traitée de façon incongrue. La fin est le pompom, avec une conséquence qui semble ne pas remettre en question le médecin. Seul bon point l'excellence de l'interprétation, en premier lieu Kristin Scott-Thomas émouvante et Daniel Auteuil touchant. Une bonne idée en filigrane et du talent devant la caméra mais ce n'est pas suffisant.

 

Note :         

09/20

 

тном ряи 30/11/2013 15:11

Ce n'est effectivement pas suffisant !