Le Code Hays : origines et l'influence de Adolph Zukor

par selenie  -  28 Mars 2010, 23:13  -  #Le cinéma par thèmes

Hollywood eut son code de censure entre 1930 et 1966 (officiellement). D'aucuns pensent que les raisons en furent les scandales qui ont jalonné les années 20 mais en vérité il faut remonter à la naissance du cinéma pour avoir les prémices...

http://www.escholarship.org/editions/data/13030/gw/ft3q2nb2gw/figures/ft3q2nb2gw_00020.jpg

Dès ces débuts le cinéma offre ses scandales rappelons-nous... En 1895 la police intervient lors de la projection du baiser (ci-dessus) de "The Kiss" de William Heise. A la même époque on demande la fermeture à New-York des Nickelodeons, salles de cinéma bon marchés où on y projette des films "susceptibles de stimuler l'imagination érotique du public et d'y encourager le vice" ("Dictionnaire de la censure au cinéma" de Jean-Luc Douin). En 1897 on crée des rayures sur la pellicule au moment de la danse du ventre.

La censure commence donc dès le début du cinéma. Dès 1907 les films érotiques, de charmes ou à autres connotations sexuelles sont réservés exclusivement aux maisons closes ; ces derniers ayant pour but de mettre en appétit le client. Cette décision donnera pourtant plus de liberté et on verra bientôt et ce dès 1910 l'apparition des Stag films ou French films ; des films amateurs (ça ne datent pas d'aujourd'hui les vidéos amateurs !) où les actes sexuels ne sont pas simulés ! Suivent les Loops, entre softcore (plus pudique) et Hardcore (érection et pénétration visible) des films qui pouvaient même être vendus légalement par correspondance comme films d'éducation sexuelle.

http://www.thejewishmuseum.org/online/images/hollywood/adolph_zukor_sm.jpg

Le premier qui va créer une censure "officielle" est Adolph Zukor (photo ci-dessus). Ce dernier est un des pionniers du cinéma à Hollywood, un des plus grands producteurs et fondateur de la Paramount. Adolph Zukor va mettre en place l'auto-censure à Hollywood en rédigeant en 1920 le Code Zukor, soit "une liste de recommandations impératives parmi lesquelles l'interdiction de situations inconvenantes, le triomphe de la vertu, l'affirmation qu'une inutile exposition de nu est dangereuse" ("Dictionnaire de la censure au cinéma" de Jean-Luc Douin). Ce code est une décision aussi bien commerciale et morale ; Adolph Zukor est soucieux de la bonne moralité puritaine mais c'est aussi la peur que les scandales n'ébranlent l'industrie du cinéma. Vu ce Code Zukor, et à partir de 1924 les auteurs étaient obligés de soumettre leur scénario à une commission spéciale avant de juger de sa valeur et d'effectuer d'éventuelles modifications.

Cela conduit en 1922 à la création de la Motion Producers and Distributors Association futur M.P.A.A. en 1945 (Motion Picture Association of America). Adolph Zukor place à sa tête le sénateur et avocat William Hays car d'après lui "il agit en diplomate consommé".

Le Code Zukor et la mise en place de cette commission précède de très peu le scandale énorme qui va accélérer le processus...

http://www.cupandblade.com/store/catalog/images/FattyArbuckle.jpghttp://vargen57.unblog.fr/files/2007/03/virginiarappe.jpg

Ce premier scandale important est l'affaire Arbuckle... L'acteur Fatty Arbuckle (photo ci-dessus à gauche) était l'une des stars comiques du muet la plus populaire. Cette année 1921 Fatty venait d'ailleurs de toucher le plus gros chèque du cinéma d'un montant de un million de dollars pour un contrat de trois ans chez... la paramount de Zukor ! En 1921 Fatty Arbuckle est déclaré coupable de la mort de l'actrice Virginia Rappe (photo ci-dessus à droite) sur fond de sexualité débridée ; après ce chéque faramineux fatty Arbuckle voulut fêter ça comme il se devait lors d'une orgie de 3 jours à san Francisco. Hélas la jeune actrice de 25 ans Virginia Rappe fut retrouver ivre, vomissant du sang. Elle mourrut au bout d'un calvaire de 4 jour ; emmener à l'hôpital lorsqu'il était déjà trop tard parce que qu'entre ceux qui voulaient étouffer l'affaire et ceux qui croyait qu'il n'y avait rien de grave il fallait bien 3-4 jours ! Fatty fut accuser de viol et de meurtre, il aurait tuer l'actrice écrasée par son poids (il pesait près de 150kg) pendant qu'il la forçait ! Il fut aussi accuser d'avoir soumis la victime à des sévices notamment l'acteur, omplètement ivre, se serait servi d'une bouteille pour pallier son impuissance... triste coïncidence le verbe To rap (violer) ne peut qu'être rapprocher du patronyme de l'actrice, Virgiania Rappe...

Entre le chèque de un million de dollars signé par Zukor et la Paramount, la popularité incroyable de Fatty Arbuckle et le fait que les ligues puritaines et autres attendaient la première occasion ce scandale défraya la chronique et permit une accélération du système de censure.

D'ailleurs la première mesure du président Hays à la tête de la Motion Producers and Distributors Association fut de bannir Fatty Arbuckle du monde du cinéma et de Hollywood.

Après de nombreux procès et de nombreux appels Fatty Arbuckle put prouver son innocence ; Virginia Rappe est en forte décédée suite à une péritonite non diagnostiquée. Mais le mal était fait et la réputation de Fatty Arbuckle fut à jamais souillé... "Dans certaines villes d'Amérique, des groupes de femmes déchirent l'écran du cinéma où sont montrés les films d'Arbuckle et le bombardent d'oeufs et de bouteilles" dixit Télérama n°3044. Son seul salut (petit) vint de son ami Buster Keaton qui continua de la faire travailler clandestinement sous le pseudonyme de Will B. Good ou William Goodrich. Il mourut dans le dénouement et oublié de tous.

Le scandale de l'affaire Arbuckle fut un déclencheur certain mais d'autres on choqué l'Amérique profonde...

http://www.unicomglobal.com/webdocs/media/re/pf/images/pickfair/index.8.jpg

Après un mariage tumultueux Mary Pickford (avec Douglas Fairbanks ci-dessus), l'une des plus grande star de son époque (et accessoirement avec comme mentor justement Adolph Zukor), elle divorce de Owen Moore acteur de second plan en 1920 avant de se marier dans la foulée avec la star Douglas Fairbanks.

Alors que les procès de l'affaire Arbuckle sont encore en cours une autre affaire sanguinaire explosa... Le meurtre de l'acteur-réalisateur-scénariste William Desmond Taylor le 1er février 1922 d'une balle dans le dos. Ce meurtre jamais élucidé impliquait également deux actrices, Mary Miles Minter et Mabel Normand ; cette dernière étant la compagne de Fatty Arbuckle !!!

La période 1920-1925 en riches en suicides et overdoses accidentelles ou non... En 1920 décès de l'actrice Olive Thomas (dépression + médicaments + alcool), suit la mort par overdose de l'acteur Wallace Reid en 1923, Barbara La Marr en 1926, Jeanne Eagels en 1929 peu de temps après son Oscar de la Meilleure actrice, Alma Rubens en 1931...

Face à l'accumulation des scandales aussi divers et en l'absence de lois de censure au niveau nationale Hollywood se devait de montrer l'exemple. En effet le gouvernement se contente d'une loi en 1933, le Tariif Act qui met en place un embargo contre les films étrangers qui seront jugés obscènes.

William Hays va donc vouloir améliorer le Code Zukor ; en 1927 il dresse déjà une liste de sujets et de thèmes que tous les scénaristes se doivent d'éviter ! Avec l'avènement du cinéma parlant il va s'en dire que cette liste sera remaniée.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :