Selenie

Commando, l'enfer de la guerre (1968) de Armando Crispino

12 Mars 2012, 05:51am

Publié par Selenie

Un film de guerre de série B avec en prime l'icône Lee Van Cleef. Mixte entre western spaghetti et les 12 salopards ce film de guerre reste très efficace de bout en bout. Le vrai défaut du film réside dans la façon de mourir des soldats ; entre cris mal synchronisés et maquillage au ketchup mal appliqué.

Commandos, l'enfer de la guerrehttp://a7.idata.over-blog.com/600x249/3/01/25/75/AAAAAA-WESTERN-41/COMMANDOS--2-.jpg

Cependant le scénario reste bien foutu et le rythme reste assez soutenu pour maintenir notre intérêt. Beaucoup d'action sans en oublier une petite dose de psychologie qui ajoute une crédibilité bien venue. La fin est une belle dénonciation de la bêtise Loin d'être le meilleur des films de guerre ce film comblera les amateurs du genre.

 

Note :       

 

12/20

Commenter cet article

KL 06/11/2013

J'aurai mis 18,5/20. La façon de mourir des soldats n'est en aucun ça un défaut. On s'en fiche. Ile ne faut pas oublier que c'est une série B et qui dit série B veut dire petit budget. Le scénario
est très original. Le vrai défaut est la présence de la prostituée qui ne sert pas vraiment à rien.

selenie 07/11/2013

La façon de mourir pas un défaut ?! Mouais... En tous cas je ne vois pas en quoi un petit budget influerais sur la qualité de jeu ?! Série B ne veut pas dire obluagtoirement excuser toutes les
erreurs.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog