Décès de James "Soprano" Gandolfini

par Selenie  -  20 Juin 2013, 16:51  -  #Décès de star - Bio

Les fans de la série "Les Soprano" en deuil après l'annonce de la mort de l'acteur James Gandolfini, décédé hier mercredi 19 juin 2013 en Italie à seulement 51 ans.

   

Né en 1961 au New Jersey d'une maman née aux Etats-Unis mais élevée en Italie  et d'un père italien. PLus tard ils émigreront outre-Atlantique où le père maçon deviendra gardien à la Paramus Catholic High School du New Jersey. Les parents du petit Gandolfini sont de fervents catholiques et parlent italien à la maison. Après son diplôme au Park Ridge High School en 1979 il obtient un diplôme de communication à luniversité Rutgers à New Brunswick toujours au New Jersey ; à cet université son job d'étudiant est videur pour le pub du campus (carrure aidant). Il sera par la suite barman et manager de boite de nuit.

James Gandolfini débute par un petit rôle dans "Shock shock shock" (1987) de Arn McConnell et Todd Rutt ainsiq ue dans "Le dernier samaritain" (1991) de Tony Scott. Mais il commence vraiment à se faire un nom en 1992 au New York Theather dan sla pièce "Un tramway nommé Désir" en 1992 où il donne la réplique à Jessica Lange et Alec Baldwin. Il enchaine en tueur à gage dans "Une étrangère est parmi nous" (1992) de Sidney Lumet mais il marque également étant le responsable (photo ci-dessus) de la défiguration de Patricia Arquette dans "True Romance" (1993) de Tony Scott.

 

Très vite son physique imposant (1m86 pour près de 130kg) l'impose dans des rôles de brutes épaisses et/ou peu recommandable... De mafieux à pornographe en passant par militaire on le voit apparaitre dans "USS Alabama" (1995) de Tony Scott, "Get Shorty" (1995) de Barry Sonnenfeld, "She's so lovely" (1997) de Nick Cassavetes, "12 hommes en colère" (1997) de William Friedkin, "Dans l'ombre de Manhattan" (1997) de Sidnet Lumet, "Le témoin du mal" de Gregory Hoblit et "8mm" (1999 - ci-dessous) de Joel Schumacher.

Cependant sa carrière se résume à des seconds et troisièmes rôles. Il faut attendre 1999 et la première saison d'une série télé pour que sa carrière explose. Dans "Les Soprano" (1999-2006) retrace la vie d'une famille mafieuse dont le parrain est Tony Soprano (ci-dessus) interprété par James Gandolfini. Considérée comme l'une des meilleures séries de l'époque elle permet à l'acteur d'être enfin reconnu et d'atteindre une popularité mondiale. Ce personnage de mafieux en pleine crise existentielle va lui permettre d'obtenir un Emmy Award du Meilleur acteur dans une série dramatique... Et de gagner 1 millions de dollars par épisodes !

Sa nouvelle notoriété va lui rouvrir le sportes du grand écran et loi de s'enfermer dans un genre va en profiter pour choisir des rôles différents.

 

Il est un tueur à gage homosexuel dans "Le Mexicain" (2001) de Gore Verbinski et fait face à Billy Bob Thornton dans "The Barber l'homme qui n'était pas là" (2001) des Frères Coen. Néanmoins la série l'accapare beaucoup et il faut attendre la 6ème et dernière saison pour le voir au cinéma régulièrement.

Cogan : Killing Them Softly : photo Brad Pitt, James Gandolfini

Il apparait donc dans "Coeurs perdus" (2006) de Todd Robinson, "L'attaque du métro 123" (2009) de Tony Scott, "In the loop" (2009) de Armando Iannucci, "Welcome to the Riley" (2010) de Jake Scott où il "adopte" Kristen "Bella" Stewart et dernièrement dans "Cogan : killing me softly" (2012 - ci-dessus) de Andrew Dominik et "Zero Dark Thirty" (2012) de Kathryn Bigelow.

 

Cet acteur imposant attirant une forte empathie est mort à Rome ce 19 juin 2013 à l'âge de 51 ans d'une crise cardiaque.   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

MaxLaMenace_89 20/06/2013 18:55

Une grande perte :( R.I.P.