Décès de Laurent Terzieff

par selenie  -  3 Juillet 2010, 14:10  -  #Décès de star - Bio

Ce 02 juillet 2010 une gueule du cinéma et un grand comédien de théâtre nous a quitté. Laurent Terzieff a succombé à des complications pulmonaires à l'âge de 75 ans.

http://www.med-in-marseille.info/IMG/jpg/Photo_2.jpg

D'origine russe Laurent Terzieff est né en 1935. Très jeune il est passionné de philosophie et de poésie, des passions avec lesquelles il vivra toujours. C'est après avoir vu "La sonate des spectres" de Strindberg mis en scène par Roger Blin qu'il décide de devenir comédien.

Il fait ses débuts en 1953 au théâtre de Babylone dans "Tous contre tous" de Adamov qui deviendra son auteur fétiche. Il aura toujours une prédilection pour les dramaturges contemporains.

Après une vingtaine de pièces il est repéré par Marcel Carné qui lui offre un des rôles dans "Les tricheurs" (1958)  où il est un étudiant bohème et cynique. C'est le départ pour deux décennies bien remplies au théâtre comme au cinéma.

http://1.bp.blogspot.com/_c7Lmv7KBCVc/S283AREeCnI/AAAAAAAAAbk/dP2maspjBVo/s400/004+-+1958+-+LES+TRICHEURS.jpgVanina Vanini

Il est aussi appelé de l'autre côté des Alpes... "Les garçons" (1959) de Bolognini, "Vanina Vanini" (1961) de Rosselini et "Médée" (1969) de Pasolini dans lequel il joue Centaure (ci-dessous).

Médée

Mais il tourne surtout en France pour de grands cinéastes. Citons "Tu ne tueras point" (1963) de Claude Autant-Lara et "La prisonnière" (1968) de HG Clouzot ( photo ci-dessous).

La Prisonnière

Son physique sec au visage émacié marque les esprits et  lui donne des rôles en adéquation comme dans "Le désert des Tartares" (1976) de Valerio Zurlini. Ce film restera le dernier rôle important car à partir des années 80 Laurent Terzieff apparaitra moins sur grand écran. Il décide de favoriser les planches avec sa compagnie qu'il a fondé en 1961.

Il tourne encore dans quelques films importants comme "Dédective" (1985) de Jean-Luc Godard et dans "Germinal" (1993) de Claude Berri.

Son dernier film important est aussi un bel hommage au cinéma ou Laurent Terzieff est entouré d'autres gueules dans "J'ai toujours rêvé d'être un gangster" (2007) de Samuel Benchetrit, à droite sur la photo ci-dessous.

J'ai toujours rêvé d'être un gangster

Il devait aussi apparaitre dans "Largo Winch 2"... Laurent Terzieff nous quitte après avoir reçu, le 25 avril dernier, le Molière du meilleur comédien.

Voici un hommage de Fabrice Luchini avec qui il joua dans la pièce "Molly" en 2005 :

"Laurent Terzieff a été une grande lumière qui a traversé le théâtre. C'était un frère, un pèlerin du théâtre. Il a cultivé comme personne le théâtre de fraternité. Il aurait pu être une star. Il a préféré la découverte d'auteurs. Il était d'une beauté absolue, d'un charme irrésistible. C'était un mystique absolu et passionné, un grand chrétien qui donnait confiance dans les êtres. Il vous aidait à donner le meilleur de vous-même. Laurent Terzieff, c'est une mythologie, au destin fascinant et christique. Il n'aimerait pas que l'on parle de lui comme cela, mais il était tout ça. Il a toujours placé l'art avant le vedettariat".


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

eelsoliver 03/07/2010 16:59

Merci pour ce bel article sur cette légende du théâtre français