Diana (2013) de Oliver Hirschbiegel

par Selenie  -  3 Octobre 2013, 17:28  -  #Critiques de films

Réalisateur allemand des excellents "L'expérience" (2001), "La chute" (2004) et du sous-estimé "Invasion" (2007) se prend le pied dans le tapis pour ce dernier film so british, au sujet aussi casse-gueule qu'audacieux. Le scénario est lui dû à Stephen Jeffreys dont le seul passif est le médiocre "Rochester, le dernier des libertins" avec Johnny Depp. Lady Di est une icône de son époque (bien magré moi !) et l'interprété n'est pas chose aisée, malgré tout on peut saluer la performance de Naomi Watts, une Lady Di plus vraie que nature et plus belle que l'originale... Même si le mimétisme a parfois ses limites.

Tout le problème de ce film réside dans le fait qu'il ne s'agit ni plus ni moins qu'un drame sentimentale que le nom de Diana permet une promo puissante et efficace. En effet point de biopic ici (sur ses deux dernières années 1995-1997) la preuve en est on a rien concernant ses relations avec le pouvoir ou le Prince Charles, et ne parlons pas de la présence de ses enfants Williame et Harry... Non le seul intérêt est donc de voir à l'image la merveilleuse histoire d'amour entre Diana et Hasnat Khan. Deux points sur ce sujet... 1 - facile d'éveiller les fantasmes des fans et groupies de la princesse - 2 - comme le dit si bien le producteur Robert Bernstein : "quand on se penche sur la vie d'une célébrité, mieux vaut se focaliser sur une période bien spécifique de son parcours et sur une personne qui a compté pour elle, dont on ne connait presque rien." ... Et c'est bien là le plus gros bémol, le film est bâti sur rien, que sur des allégations, extrapolations, suppositions. Hasnat Khan a toujours été très discret et n'a pas participé au film et 3/4 du film repose sur des moments très intimes. Bref le parti pris est en rien respecteux d'un biopic, ce film est surtout opportuniste. A part ça quelques erreurs et/ou maladresses font plutôt sourire... Comme si elle pouvait devenir reine après son divorce, le côté midinette transie de Diana, les flics qui devinent un surpoids de 80kg dans une grosse berline en un seul coup d'oeil, le gros sous-entendu sur le fait qu'il ne s'est en fin de compte rien passé avec Dodi Al Fayed étant le comble... Que dire des polémiques ?! Celles des aficionados de la princesse me font rire car ce film est une ode à Lady Di, absolument tout dans ce film est à la gloire de Diana... Une simple amoureuse, une pauvre victime des Windsor, une sauveuse de l'humanité... etc... On ne peut donner que peu de crédit à cette oeuvre prétentieuse et caricaturale. Bref un film superficiel que seul les acteurs sauvent de la noyade (pour être poli).

 

Note :               

06/20

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

MaxLaMenace_89 03/10/2013 20:54

Eh beh, décidément ce Diana n'est pas en odeur de sainteté.

Ronnie 03/10/2013 20:19

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. ,-)

selenie 03/10/2013 19:49

Ma femme est d'origine anglaise, je lui dirais un mot ;)

Ronnie 03/10/2013 18:49

"Naomi Watts, une Lady Di plus vraie que nature et plus belle que l'originale"

Des anglaises quoi, pas des reines de beauté non plus ! :-)