Elles (2012) de Malgorzata Szumowska

par Selenie  -  5 Février 2012, 10:19  -  #Critiques de films

Quelle déception... Un film qui devait taper fort sur un sujet plus ou moins tabou, en tous cas assez méconnu. Juliette Binoche est une journaliste qui interview 2 étudiantes-prostituées. Mais au final le drame social ne s'avère pas être celui qu'on attendait ; ce n'est pas une dénonciation du problème de la prostitution estudiantine mais une fiction où l'héroïne (la journaliste) se remet en question et regarde son quotidien en face après ses rencontres avec les deux étudiantes.

 

Elleshttp://blog.slate.fr/projection-publique/files/2012/01/image_gallery.jpg

Les idées de mise en scène sont pauvres (une fille assise sur la cuvette des WC semble être particulièrement importante) et le montage peu inspiré (scène de sexe plutôt crue, scène familiale et interview et rebelote). Les actrices sont excellentes, Binoche toujours aussi splendide et surtout Anaïs Demoustier dans un rôle particulièrement difficile (à tous points de vue, lautre actrice étant presque protégé !). Mais le pire reste le fond du propos ; les deux pute-étudiantes semblent choisir et trop apprécier leur choix de vie d'un côté, ensuite les hommes semblent coupables à partir de l'instant où ils matent du porno. Extrêmement démagogique ce film s'avère surtout prétentieux car la réalisatrice n'a pas le talent de ses ambitions ; la preuve en est que ce qui ressort de son film n'est, à l'évidence, pas ce qui est recherché. Pour les actrices sinon je ne vois pas...

 

Note :           

 

07/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

selenie 20/02/2012 16:09

Pas comprendre le film ?! Ca doit être ça... Mais d'un autre côté vous n'avez pas dû me lire correctement non plus.

Mika 20/02/2012 14:35

Honnêtement, vous n'avez pas du comprendre le film, votre vision est partisane. En quoi est-ce mal que la journaliste face au contraste offert par les deux étudiantes, se remette en question dans
sa propre existence. La sienne est bien plus emplie de violence, de solitude et de désœuvrement que celles de jeunes filles qui acceptent le cynisme du monde pour vivre libérées.

Il est tout à fait plausible que ces jeunes filles apprécient relativement leur situation, pas parce que c'est parfait, mais parce que c'est mieux que de crever dans l'ignorance généralisée, au
moins elles prennent en main leur destin. La problématique aurait pu être élargi aux étudiants-escorts également concerné. Mais on ne peut pas tout traiter en un film.


Ma note à moi: 13/20. Le film n'est pas parfait mais vaut le détour. Il y avait pas mal de grandes bourgeoises dans la salle, elles n'ont pas du être déçu du numéro, s'attendant certainement à un
docte exposé sur la domination des femmes de l'est....